13/04/2021 15:38
Le satellite NanoDragon, conçu et fabriqué par des ingénieurs vietnamiens, a passé les tests au Japon le 7 avril et est prêt pour le lancement, a annoncé le Centre spatial du Vietnam et l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam.

>>Sciences et technologies : les dix évènements marquants de l'année 2019
>>Le Vietnam fabrique son propre satellite d’observation radar de la Terre
 

Le satellite NanoDragon. 
Photo : VOV/CVN


NanoDragon est un cubesat pesant environ 4 kg. D’après Lê Xuân Huy, directeur général adjoint du Centre spatial du Vietnam, ce satellite pourrait être lancé au cours de l'exercice fiscal japonais 2021 (au plus tard en mars 2022), par le missile Epsilon.

NanoDragon a été développé dans le but de démontrer qu'il est possible d'utiliser la technologie de faisceau de micro-satellite pour recevoir les signaux du système d'identification automatique (AIS), à des fins de suivi et de surveillance des navires en mer.

"La technologie spatiale est une industrie de haute technologie qui nécessite des qualifications élevées et une stratégie de développement de longue haleine. Il faut de cinq à sept ans pour développer un satellite, si nous n'avions pas eu de stratégie à long terme, il aurait été difficile de fidéliser les ingénieurs et d’obtenir les financements nécessaires", a déclaré Lê Xuân Huy.

Une fois réussi, le satellite NanoDragon devrait fonctionner en orbite solaire synchrone à une altitude d'environ 560 km.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.