03/12/2018 21:28
Situé au pied du mont Sam, dans la ville de Châu Dôc, province d’An Giang, le sanctuaire de Sainte Mère Xu est un des monuments historiques, architecturaux et spirituels les plus visités du Sud du Vietnam.
>>À An Giang, les palmiers se sucrent
>>Le tourisme à An Giang, un secteur clé

La tour principale en forme d’une fleur de lotus.
Photo: NguyênTùng/CVN

Quand on parle du mont Sam ou de Châu Dôc, on pense tout de suite à ce sanctuaire, célèbre non seulement à An Giang mais aussi dans toute la région Sud-Ouest. Ce lieu de culte attire annuellement quatre millions de visiteurs venus pour le contempler, faire le pèlerinage, présenter des offrandes et renforcer leur foi.

Datée du VIe siècle, la grande statue de la Déesse Xu représente un personnage aux cheveux bouclés qui rappelle les traits de la divinité hindoue Shiva.

Le sanctuaire n’est pas seulement reconnu pour ses valeurs spirituelles mais encore pour son architecture unique et magnifique. À l’origine, il était composé de matériaux rudimentaires - feuilles et bambous. En 1870, il a été reconstruit en briques. Entre 1972 et 1976, lors d’une grande rénovation sous la houlette des architectes Huynh Kim Mang et Nguyên Ba Lang, l’édifice s’est vu ajouter une tour de trois étages en forme de fleur de lotus. Ses toit sont par la suite été recouverts de tuiles de jade bleu.

Au sommet du mont Sam, qui culmine à 260 m, les visiteurs peuvent aussi contempler un joli panorama sur les plaines alentour.

La fête de la Sainte Mère Xu est célébrée du 23e au 27e jour du 4e mois lunaire, le 25e étant le jour le plus important.

Nguyên Tùng/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.