14/03/2019 15:13
>>Les députés britanniques veulent mieux réguler Facebook, un "gangster numérique"
>>Le tardigrade, un superchampion qui n'a rien à craindre des astéroïdes

L'Université d'Edimbourg en Écosse, au Royaume-Uni, a obtenu mercredi 13 mars un financement de 104 millions de dollars pour la construction d'un superordinateur capable de faire 10.000 billions de calculs par seconde. Le chancelier de l'Echiquier britannique Philip Hammond a annoncé ce financement lors du dévoilement du budget de printemps de l'économie britannique au Parlement. Ce nouveau superordinateur sera cinq fois plus rapide que la capacité britannique actuelle, et des milliers de fois plus puissant qu'un ordinateur de bureau traditionnel. Il contribuera de façon décisive aux découvertes en médecine, en climatologie et en aérospatiale. En outre, un financement de 60 millions de dollars a été attribué à la recherche génétique de pointe à Cambridge alors que l'Oxfordshire a obtenu 107 millions de dollars pour sa recherche en lasers de pointe. L'industrie de la recherche et de la technologie, qui crée plus de 231.000 emplois, représente 48 milliards de dollars pur l'économie britannique.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.