20/08/2019 11:28
>>Brexit: accord imminent entre le Royaume-Uni et l'UE sur la frontière irlandaise
>>Les citoyens européens traités comme les autres immigrés après le Brexit

Le Royaume-Uni mettra fin à la libre circulation des ressortissants de l'Union européenne si aucun accord n'est conclu avec Bruxelles avant le 31 octobre, a confirmé lundi 19 août le ministère britannique de l'Intérieur à Londres. "La liberté de circulation telle qu'elle a cours actuellement prendra fin le 31 octobre, lorsque le Royaume-Uni quittera l'UE. Après le Brexit, le gouvernement mettra en place un nouveau système d'immigration plus équitable, qui donnera la priorité aux compétences et à ce que les gens peuvent apporter au Royaume-Uni plutôt qu'à l'endroit d'où ils viennent", a indiqué le ministère. Cela affectera directement les ressortissants des États membres de l'UE qui souhaitent venir travailler ou étudier au Royaume-Uni, et qui n'ont actuellement pas besoin de visa pour cela, en vertu des règles de libre circulation de l'UE. Plus de 3 millions de ressortissants de l'UE qui travaillent ou résident déjà au Royaume-Uni seront cependant autorisés à rester. Les Européens se rendant au Royaume-Uni en vacances et pour un court séjour ne seront pas non plus affectés, pas plus que les citoyens de la République d'Irlande, en vertu d'un accord conclu de longue date entre Londres et Dublin. Le journal London Evening Standard a déclaré que ces changements soulèveraient notamment la question de savoir si les 2 millions de citoyens européens qui n'ont pas encore demandé leur statut de résident permanent au Royaume-Uni après le Brexit seraient ou non automatiquement autorisés à revenir s'ils se rendent à l'étranger. "Mettre fin à la libre circulation signifie que nous ne serons plus obligés de donner sans contrôle un accès illimité aux citoyens des pays de l'Union européenne qui viennent ici pour travailler", a indiqué dans un communiqué un porte-parole du ministère de l'Intérieur. On estime que les citoyens des pays de l'UE effectuent quelque 40 millions de visites par an au Royaume-Uni.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.