08/03/2020 09:35
Hà Giang, à l’extrême-Nord du pays, où se nichent d’imposantes roches calcaires, captivent toujours autant les touristes par sa beauté idyllique et romantique, particulièrement au printemps. Cette province montagneuse est réputée non seulement pour ses fleurs de sarrasin, de chou jaune et ses rizières en terrasses dorées, mais aussi pour ses fleurs de pêchers qui s’ouvrent fin février - début mars.
>>Hà Giang promeut son développement socioéconomique
>>Le succès des jeunes Dao Rouge dans le tourisme communautaire

À chaque saison, Hà Giang dispose d’un charme propre. Au printemps, l’aridité et la rigueur du haut plateau laissent place au rose des pêchers fleurissant dans chaque coin des villages et hameaux… Grâce à un tel paysage, cette région mériterait d’être surnommée "Paradis terrestre".

Les autochtones plantent des pêchers partout, des chemins vicinaux sinueux au pied des roches, en passant par les jardins et même les rizières. Les pêchers de Hà Giang ne ressemblent en rien à ceux cultivés dans les plaines. Leurs fleurs comptent cinq pétales, sont d’un rose clair et fleurissent de manière large et épaisse sur des branches grêles et moussues.

La floraison tombe au printemps, lors de la culture de riz par les minorités ethniques. L’image des paysans exécutant des travaux champêtres à l’ombre des pêchers en fleurs apportera aux touristes des souvenirs inoubliables.
 

Texte : Thu Hà/CVN
Photos : Hà Nam/NDEL/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !