28/02/2018 10:35
Un séminaire international sur "Le rôle des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans la promotion des droits économiques, culturels et sociaux et la réduction des inégalités" a eu lieu mardi 27 février, en marge de la 37e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève (Suisse). Le séminaire a été organisé par la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, de l'Organisation mondiale du commerce, et d'autres organisations internationales.

>>Le Vietnam participe à la 37e session du Conseil des droits de l’homme de l'ONU
 

L'ambassadeur vietnamien Duong Chi Dung lors de l'ouverture de la 37e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.
Photo : Hoàng Hoa/VNA/CVN


L'événement était coparrainé par l'Inde, le Japon, la France, les Philippines, le Bangladesh, les Maldives et l'Union internationale des télécommunications (UIT), réunissant plus de 60 représentants de pays, d'organisations internationales et d'organisations non gouvernementales.

Lors de ce séminaire présidé par le chef de la Mission permanente du Vietnam à Genève, l’ambassadeur Duong Chi Dung, les intervenants et participants ont partagé un point de vue commun sur l'impact positif des TIC vis-à-vis du développement socio-économique, de la promotion des droits de l'homme et de la réalisation des Objectifs du développement durable relevant du Programme 2030.

Les intervenants ont souligné l'importance de la coopération Nord-Sud, Nord-Sud-Sud pour tirer profit des TIC et faire face aux défis des TIC, y compris la question de droits de l'homme. En outre, des informations sur les initiatives et réalisations de chaque pays en matière des TIC et leurs effets positifs sur la promotion des droits économiques, culturels et sociaux sont également largement partagées.

L'ambassadeur Duong Chi Dung a présenté des politiques, de l’évolution et des applications des TIC au Vietnam dans les domaines des services publics, de la production et du commerce des produits agricoles... L'ambassadeur a également mentionné certains défis actuels des TIC tels que le manque d'investissement, le retard technologique et la disparition de certaines branches et métiers traditionnels.

 

Production de légumes bio.
Photo : Quân Trang/VNA/CVN


Zenysha Shaheed Zaki, ministre chargée des questions du genre et de la famille des Maldives, a fait part des expériences de son pays sur l'utilisation des TIC dans la protection des droits des groupes vulnérables contre la violence à l’encontre des enfants, l'encouragement des femmes pour diriger l'entreprise. Les Maldives ont la plus forte proportion d’utilisation d'Internet en Asie du Sud. Avec les énormes avantages que les TIC apportent à l'éducation, les Maldives visent à achever la numérisation du système éducatif d'ici à la mi-2018.

L'ambassadeur Rajiv Kumar Chander, chef de la Mission permanente de l’Inde à Genève  a affirmé que le gouvernement indien considérait les TIC comme un moyen de sortir de la pauvreté et de développer. L'Inde a beaucoup investi dans les TIC avec un certain nombre d'initiatives et de projets gouvernementaux dans divers domaines, à commencer par le développement du programme spatial, la création d'un centre informatique national et la promulgation de plans pour le Gouvernement électronique, le Programme d'identification numérique, le Programme Digital India...


L'ambassadeur Chander a souligné les applications des TIC dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'agriculture en Inde et les défis actuels tels que le manque d’investissement dans le développement de l'infrastructure, la perte de la sécurité des données, la pénurie de compétences et connaissances numériques...

L’ambassadeur Junichi Ihara, chef de la Mission permanente du Japon à Genève, a également salué les TIC pour leurs effets positifs dans de nombreux domaines tels que l'éducation, la santé, la politique, la philanthropie, les droits de l'homme. Les TIC favorisent la croissance économique, la réduction de la pauvreté et la réduction des inégalités entre les pays… Cependant, pour tirer profit de ces aspects positifs, il est nécessaire d'investir une grande quantité de ressources dans le développement de l'infrastructure des TIC. Dans cet esprit, le Japon s'est engagé à verser 300 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour soutenir le développement des TIC dans les pays en développement.

 

Les TIC avaient un grand potentiel pour réduire la pauvreté et promouvoir les droits de l'homme. Photo : Quy Trung/VNA/CVN


L'ambassadeur Ihara a également appelé les organisations internationales à Genève à intensifier les échanges et la coopération pour exploiter tout le potentiel des TIC.

Le chef adjoint de la Mission permanente de France à Genève, François Gave, a estimé que les TIC avaient un grand potentiel pour réduire la pauvreté et promouvoir les droits de l'homme. Selon M. Gave, les applications des TIC aident les personnes vivant dans des zones isolées à mieux se connecter au monde extérieur. Grâce aux applications des TIC, les services de santé et d'éducation sont fournis à moindre coût et de meilleure qualité, et les pauvres ont plus facilement accès à l'information. La France a mis en œuvre un certain nombre de projets de santé dotés des applications des TIC en Afrique de l'Ouest et obtenu de nombreux résultats encourageants.

Le représentant de l'UIT, Catalin Marinescu, a présenté des chiffres impressionnants sur les TIC : une augmentation de 10% de l'indice d'utilisation de la large bande pourrait stimuler la croissance économique de 1,4%, une augmentation doublée de la vitesse du haut débit peut entraîner une augmentation de 0,3% du PIB par habitant, l'utilisation des TIC dans la production, l'agriculture, le logement, les transports et l'énergie pourraient réduire les émissions de CO2 de 20% d'ici 2030.

M. Marinescu a analysé également les trois principes de la coopération, de l'inclusive et du dialogue afin de relever le défi du développement et de l'application des TIC.

Les intervenants et participants ont salué l'initiative du Vietnam et d'autres co-sponsors d'organiser un tel séminaire sur ce sujet.

Pour clôturer le séminaire, l'ambassadeur Duong Chi Dung a souligné l'importance de la coopération internationale, en particulier la coopération entre les pays développés et en développement, pour réduire le décalage numérique, promouvoir le développement durable, réduire l'inégalité et ainsi promouvoir les droits économiques, culturels et sociaux de la population.

Il a suggéré les organisations telles que l'UIT, l'OMS, la FAO, l'ONUDI, le Conseil des droits de l'homme, etc., bien qu'elles travaillent dans des domaines très différents, mais devraient promouvoir les échanges et la coordination pour une approche multidimensionnelle et transversale en la matière des TIC.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).