05/08/2017 15:20
C'est l'heure des premiers pas de Neymar dans son nouveau jardin : le nouveau roi du Paris SG sera présenté au public du Parc des Princes, à partir de 15h45 (13h45 GMT), mais ne pourra participer à la reprise de la saison en L1, non qualifié pour le match contre Amiens (17h15).
 >>Neymar quitte officiellement le Barça en lui payant directement sa clause libératoire
>>Neymar a signé un contrat de cinq ans avec le PSG

La star brésilienne du football Neymar (droite) pose avec Nasser Al-Khelaifi, le président du PSG, son nouveau club, après sa conférence de presse, le 4 août à Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Oui, je suis prêt à commencer, si je peux demain", avait lancé vendredi 4 août la recrue la plus onéreuse de l'histoire du football dans la salle de presse du Parc des Princes, où Neymar a livré ses premières impressions de néo-Parisien devant les médias du monde entier.

Mais il faudra attendre, pour lui comme pour les fans du Brésilien : la Ligue (LFP) a annoncé à l'AFP qu'elle n'avait pas reçu à temps - c'est-à-dire à minuit vendredi 4 août, date butoir - le certificat international de transfert (CIT), document obligatoire pour l'homologation de contrat.

Le nouveau N°10 du PSG ne disputera donc pas ses premières minutes sous sa nouvelle tunique moins de 48 heures après l'officialisation de son arrivée dans la capitale.

Neymar a déjà eu vendredi 4 août un avant-goût de la ferveur qui l'attend au Parc des Princes, lors d'un bain de foule de trois minutes à la sortie de sa conférence de presse, avec fumigènes et chants au programme.

Samedi 5 août, pour faire monter la température avant sa présentation, devant cette fois plus de 45.000 personnes, la direction parisienne a programmé un "DJ set" exclusif avec Martin Solveig aux platines. Cela n'aura pas le même prestige que la cérémonie d'investiture de Zlatan Ibrahimovic au Trocadéro en 2012, mais le show promet d'être aussi grandiose.

Le Brésilien devra ensuite regarder ses nouveaux partenaires depuis les tribunes du Parc des Princes.

Journée marathon

Ce contre-temps administratif, qui gâche un peu la fête jusque-là orchestrée par le PSG sans fausse notes, résonne comme le dernier coup de bâton des instances du football espagnol, censées émettre le CIT. La Liga avait déjà présenté le PSG comme un "club-État" pratiquant le "dopage financier" et annoncé son intention de porter "l'affaire Neymar" devant la direction générale de la concurrence de la Commission européenne et les tribunaux compétents.

"Je veux quelque chose de plus grand, je veux un plus grand défi", a paisiblement lancé vendredi 4 août l'attaquant brésilien de 25 ans, costume cravate de marque enfilé pour l'occasion, arrivé à Paris "pour l'ambition de ce club, très semblable à la mienne".

En versant la somme de 222 millions d'euros correspondant à la clause de cession du joueur, le PSG a déboursé plus du double du précédent montant record, le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United il y a un an pour 105 millions d'euros (hors bonus).

Les footballeurs les plus chers de l'histoire.
Photo : AFP/VNA/CVN

Et avec 30 millions d'euros de salaire net annuel selon les estimations, Neymar devient le deuxième joueur le mieux rétribué au monde, derrière les 38 millions d'euros de Carlos Tevez en Chine.

Le Brésilien, considéré comme un futur Ballon d'or après la retraite des deux "cracks" Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, vient offrir par son aura une exposition sans précédent au Championnat de France en général et au PSG en particulier, notamment sur les marchés asiatiques et latino-américains.

File(s) d'attente

Le président du club, Nasser Al-Khelaïfi, a en tout cas réussi un énorme coup, après une saison qui a vu son équipe brutalement tomber de son piédestal, et lui-même risquer d'être sur la sellette : Monaco a brisé sa série de quatre titres de champion consécutif, et le PSG s'est fait éliminer dès les 8e de finale de Ligue des champions par le FC Barcelone et sa fameuse "remontada" (4-0, 1-6), dont l'acteur majeur avait été... Neymar.

Assailli par une "forte affluence", le site officiel du club parisien a mis en place une file d'attente numérique pour accéder à son service de billetterie en ligne. Sur les 45.000 places de l'enceinte de la porte de Saint-Cloud, seules une centaine restaient encore disponibles vendredi soir 4 août.

Le footballeur le plus cher au monde : 20 ans de transferts records.
Photo : AFP/VNA/CVN

C'était déjà le cas autour de ses boutiques officielles. En une seule journée, le PSG a vendu "plus de 10.000 maillots" floqués au nom de sa recrue. Signe de la forte demande, "les achats seront limités à un maillot par personne" samedi 5 août.

À environ 100 euros le prix moyen de la tunique, cela fait donc déjà un million d'euros dans les caisses du club parisien à partager cependant avec l'équipementier américain Nike - dans son long chemin vers la rentabilité de son opération. "L'effet Neymar" voudra d'abord se matérialiser sur le terrain.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.