04/10/2020 17:52
>>Jordanie : le roi dissout la chambre basse du Parlement
>>Jordanie : énorme explosion dans un dépôt militaire de munitions

Le roi Abdallah II de Jordanie a accepté samedi 3 octobre la démission du Premier ministre Omar Razzaz, mais lui a demandé de rester en poste jusqu'à la formation d'un nouveau cabinet. Le chef de l'État jordanien a envoyé une lettre à M. Razzaz, acceptant sa démission et exprimant sa gratitude envers le gouvernement, notamment pour sa gestion de la pandémie de COVID-19 par des efforts intégrés entre les institutions étatiques, selon un communiqué de la Cour royale hachémite. "La Jordanie a travaillé en coordination avec les pays du monde entier pour contrer les ramifications humanitaires et économiques imposées par la pandémie. La santé et le bien-être des citoyens étaient les objectifs ultimes de toutes les mesures prises et de celles que nous continuons à prendre", a affirmé le souverain dans son message. Malgré les efforts du gouvernement pour établir des plans et des programmes, il est important de tirer les leçons des erreurs qui ont marqué certains aspects de la réponse au COVID-19, les méthodes pour y faire face étant affinées jour après jour, a-t-il poursuivi. Dans sa lettre de démission, M. Razzaz a déclaré que son gouvernement avait parfois réussi et d'autres fois fait des erreurs, mais qu'il avait essayé de corriger ces dernières, au service de la Jordanie et de ses citoyens. Il a souligné que le COVID-19 avait eu des conséquences sur les priorités de son cabinet pour 2020, la sauvegarde de la santé et du bien-être des citoyens devenant l'objectif principal.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Présentation des particularismes culturels de l’ethnie Muong à Thanh Hoa Le 2e Festival culturel des Muong se tiendra du 10 au 12 décembre dans la province de Thanh Hoa, sous les auspices du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et du Comité populaire provincial. C’est ce qui ressort de la conférence de presse concernant la présentation de cet évènement tenue mardi 1er décembre à Hanoï.