09/05/2018 17:30
>>La Syrie condamne le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien
>>La Turquie condamne la décision des États-Unis
>>Trump claque la porte de l'accord, les Européens "déterminés" à le sauver

Le retrait des États-Unis de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien constitue "une décision irresponsable" qui menace tout le Moyen-Orient, a estimé mardi 8 mai le professeur libyen Khaled el-Mountasser, chercheur en relations internationales. "C'est une décision irresponsable qui va avoir des répercussions négatives au Moyen-Orient, car elle survient après l'apaisement des tensions entre Téhéran et les pays de la région depuis que cet accord a été signé voici trois ans", a-t-il dit à Xinhua. "Toute la communauté internationale s'opposera à ce retrait", a ajouté l'expert. Le président américain Donald Trump a annoncé mardi 8 mai à Washington que son pays allait se retirer de cet accord historique signé en juillet 2015 à Vienne entre l'Iran et le groupe P5+1 (Chine, États-Unis, Russie, France, Royaume-Uni et Allemagne) au terme de longues négociations. Dans une allocution télévisée, il a par ailleurs ajouté qu'il allait réactiver les sanctions envers Téhéran liées à ses activités nucléaires militaires qui avaient été suspendues depuis 2015.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.