23/08/2018 18:39
Face à une demande croissante de produits aquatiques, le développement durable du secteur durant la période d’intégration internationale passe entre autres par l’observation des critères en matière de travail.
>>Expansion de la crevetticulture bio dans le delta du Mékong
>>Forum sur l'application de la technologie dans l'agro-aquaculture
>>Forts engagements dans l’aquaculture et la pêche

Afin d’élargir leurs marchés d’exportation, les entreprises du secteur doivent bien réaliser les engagements en matière de sécurité sociale et de travail. 
Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Cette recommandation a été formulée par les experts au colloque tenu mercredi 22 août à Hô Chi Minh-Ville (Sud) par l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) en coordination avec l’Organisation internationale du travail au Vietnam (OIT Vietnam).

Nguyên Thi Thu Trang, cheffe du département de la législation de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), a déclaré que le Vietnam avait adhéré à une bonne dizaine d’accords de libre-échange (ALE), permettant aux secteurs, y compris la transformation et l’exportation de produits aquatiques, d’élargir leurs opportunités commerciales.

La plupart des ALE de nouvelle génération contiennent des dispositions sur le travail et la sécurité sociale, tels que l’accord de partenariat de transpacifique global et progressiste (CPTPP) qui est considéré comme le traité prévoyant des conditions de travail et de sécurité sociale les plus élevées à présent.

Les entreprises des produits aquatiques devraient veiller aux engagements relatifs aux questions concernant le travail, car les partenaires peuvent exercer leur surveillance, intenter une action en justice et faire suspendre des concessions commerciales, bouleversant les stratégies d’entreprise, selon Nguyên Thi Thu Trang.

Au 1er semestre, les exportations nationales de produits aquatiques ont atteint 3,94 milliards de dollars, soit une hausse de 10,5% sur un an, selon les chiffres du le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le Vietnam exporte ses produits aquatiques à plus de 160 pays qui sont des marchés  exigeants sur la qualité et les questions de sécurité sociale, a fait savoir le secrétaire général de la VASEP, Nguyên Hoài Nam.

La pleine application des critères en matière de travail prévus par les ALE répond aux demandes des partenaires et en même temps élève le prestige des produits aquatiques vietnamiens, facilitant ainsi leur accès de nouveaux marchés exigeants.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.