25/05/2020 23:26
Le chef de l’équipe thaïlandaise chargée des négociations du Partenariat économique intégral régional (RCEP) s’est déclaré convaincu que cet accord serait conclu cette année car la pandémie de COVID-19 avait aidé à stimuler les négociations commerciales, avec des vidéoconférences organisées chaque semaine.
>>Les pays du RCEP encouragent l'Inde à revenir à la table des négociations
>>La signature du RCEP est prévue à la fin de l’année
>>Efforts pour la signature du RCEP d'ici la fin de l'année

Le RCEP associait les dix pays membres de l’ASEAN et six partenaires, cependant, l'Inde s'est retirée du RCEP en novembre 2019. Photo : CTV/CVN

Le président du Comité thaïlandais des négociations commerciales du RCEP, Ronnarong Phoolpipat, a déclaré qu’en fait, la pandémie n'était pas un obstacle pour les réunions à différents niveaux et qu'elle ne retarderait pas la signature de cet accord comme beaucoup le prédisaient.

D’après lui, ces deux derniers mois, les membres ont participé aux vidéoconférences presque chaque semaine, ce qui a rendu les négociations plus rationalisées. Auparavant, les membres n'avaient à se rendre aux réunions dans les États membres qu'une seule fois tous les 2-3 mois.

Le COVID-19 crée une "nouvelle normalité", les réunions par téléconférence étant devenues plus efficaces et permettant d'économiser beaucoup d'argent et de temps, a déclaré Ronnarong.

Une vidéoconférence tenue du 15 au 20 mai a résolu presque tous les problèmes épineux. Avec seulement quelques-uns persistant, les négociations devraient arriver à leur terme et un accord devrait être signé lors de la réunion des dirigeants du RCEP prévue à la fin de cette année. Cependant, l'Inde n'a pas encore répondu aux propositions des 15 membres du RCEP.

À ce jour, les membres du RCEP ont terminé la correction de 11 des 20 chapitres de l’accord. D’autres chapitres devraient être achevés en juillet. Après, chaque pays demandera une approbation nationale. De son côté, le Département des négociations commerciales relevant du ministère thaïlandais du Commerce fournira le contenu de l’accord à toutes les parties concernées.

Le RCEP, dont les négociations avaient été lancées en 2012, associait les dix pays membres de l’ASEAN et six partenaires (Chine, Japon, Australie, Inde, République de Corée, Nouvelle-Zélande). Cependant, l'Inde s'est retirée du RCEP en novembre 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.