04/11/2019 23:18
L’achèvement des négociations du RCEP marque une étape très importante dans le processus d'intégration économique internationale du Vietnam en particulier et de tous les pays participants en général, a souligné le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh.
>>La Thaïlande demande l’aide du Japon pour finaliser le RCEP
>>Les dirigeants s'attendent à une percée dans les négociations du RCEP
>>Le Vietnam soutient l’achèvement des négociations sur le RCEP

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh.
Photo: VNA/CVN

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Bangkok sur l'importance de l'Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), le rôle du Vietnam dans la négociation de l'accord, ainsi que sur les priorités du Vietnam en tant que président de l'ASEAN 2020, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, s’est réjoui de constater que tous les pays aient fini la plupart des négociations en vue de l'ouverture du marché.

Les pays ont également convenu de procéder prochainement à une révision juridique des termes de l'accord pour mettre en œuvre les procédures de signature en 2020.

Le RCEP est un projet d’accord de libre-échange entre les dix États membres de l’ASEAN et six partenaires : la Chine, le Japon, l’Inde, la République de Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les négociations sur le RCEP ont commencé en novembre 2012 et la signature était prévue avant 2015, mais le délai a été reporté plusieurs fois. Cet accord couvrira une zone de libre-échange d'environ 3,5 milliards d’habitants et représentant 30% du PIB mondial.

L’achèvement des négociations du RCEP offrira aux entreprises vietnamiennes davantage d'occasions de stimuler leurs exportations, de participer aux nouvelles chaînes de valeur de la région et d'accroître l'attraction des investissements étrangers.

Les entreprises vietnamiennes bénéficieront des avantages du RCEP.
Photo: CTV/CVN

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a déclaré que les négociations du RCEP pourraient être considérées comme l'une des négociations commerciales les plus compliquées. Juste avant le début des négociations, tous les pays s'étaient mis d'accord sur l'objectif de parvenir à un accord de libre-échange global et de grande qualité, qui profiterait à toutes les parties. Dans le processus de négociation, les parties ont  toujours dû trouver des solutions pour résoudre les problèmes tout en harmonisant les intérêts des parties.

En tant que membre de l'ASEAN, le Vietnam a travaillé en étroite collaboration avec les pays du bloc pour maintenir le rôle moteur de l'ASEAN, à la fois en favorisant les négociations et en optimisant la protection des intérêts des pays de membres, dont ceux du Vietnam. Dans le but de parvenir à un accord de haute qualité et  équilibré, le Vietnam a pris une part active aux discussions et a proposé des solutions flexibles dans de nombreux domaines, tout en veillant aux intérêts nationaux.

Le ministre Trân Tuân Anh a déclaré que le Vietnam assumera la présidence de l'ASEAN en 2020 dans un contexte  économique mondial et régional favorable. Outre la paix et la coopération, la libéralisation des échanges reste une tendance majeure dans le monde.

Des accords de libre-échange de nouvelle génération, tels que le CPTPP et le RCEP, sont en cours d’application ou de signature. Cependant, le contexte économique mondial et régional fait face à de nombreux défis et risques  non seulement à cause des tensions commerciales, mais également de l'instabilité politique et d'une croissance peu fiable.

Dans ce contexte, pour pouvoir assumer avec succès cette présidence de l’ASEAN en 2020 dans le pilier économique, le Vietnam doit disposer des orientations  appropriées pour tirer le meilleur parti possible de conditions internationales favorables et, en même temps, surmonter des difficultés et défis. Sur cette base, le ministère de l'Industrie et du Commerce a défini quatre orientations prioritaires  à l'horizon 2020.

Ce sont la promotion du renforcement de l'intégration économique via la mise en œuvre du plan global de l’édification de la Communauté économique de l’ASEAN 2025 et des accords de libre-échange tels que le RCEP, de la connectivité économique régionale, en améliorant l’adaptabilité et en tirant parti des opportunités offertes par l’Industrie 4.0.

La promotion d’un développement efficace vers une économie de l'ASEAN non seulement dynamique, innovante, mais aussi efficace et adaptative et la facilitation des échanges commerciaux au sein de l’ASEAN sont aussi des priorités importantes, a souligné le ministre vietnamien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

La grotte de Muong Vi, un cadeau de la nature La grotte de Muong Vi est située dans la commune éponyme, district de Bat Xat, province de Lào Cai, au Nord. Une destination sauvage qui séduit les touristes.