04/11/2019 23:31
Le ministre malaisien du Commerce international et de l'Industrie, Darell Leiking, a déclaré que le RCEP (Accord de partenariat économique intégral régional) avait été abordé lors des Sommets ASEAN - Chine et ASEAN - Inde en Thaïlande.
 >>La Thaïlande demande l’aide du Japon pour finaliser le RCEP
>>Les dirigeants s'attendent à une percée dans les négociations du RCEP

Conférence ministérielle sur le RCEP en Thaïlande.
Photo : VNA/CVN

Selon lui, il existe encore des points qui n’obtiennent pas encore l’unanimité. Les dirigeants des pays participant au RCEP doivent discuter de cet accord le 4 novembre, lors du 3e Sommet du RCEP en Thaïlande.

Le Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, lui, s’est déclaré déçu des négociations du RCEP. Toutefois, il a reconnu qu'il n'était "pas facile" pour 16 pays de parvenir à un accord sur un pacte.

"Nous avons besoin d'un accord des 16 pays", a-t-il souligné, ajoutant que si un pays demande quelque chose qui n’est pas accepté, il n'y aurait pas d'accord.

Les négociations sur le RCEP ont débuté en 2012 avec l'objectif initial de le finaliser en 2015. Cet accord regroupe les 10 pays de l'ASEAN ainsi que l'Australie, la Chine, l'Inde, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande. Il couvrira ainsi une zone de libre-échange d'environ 3,56 milliards d’habitants et représentant près de 30% du PIB mondial.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Phu Tho organisera son festival de l’ancien village Viêt Le culte de la mère Âu Co est l’un des points d’orgue du festival de l’ancien village Viêt qui aura lieu du 15 au 17 novembre dans la zone touristique Dao Ngoc Xanh, district de Thanh Thuy, province de Phu Tho au Nord.