14/08/2018 16:05
Au 1er semestre de cette année, on compte 461 chaînes d’approvisionnement alimentaires sûres dont 80 chaînes directes entre la production et la consommation du produit à Hanoï, 36 concernent les produits d’origine animale et 44 d’origine végétale.
>>Succès des produits agricoles propres
>>L’avenir est dans les denrées agro-alimentaires saines

Un inspecteur en hygiène alimentaire prélève un échantillon pour effectuer des analyses à Hanoï. Photo: Duong Ngoc/VNA/CVN

Le Service de l'agriculture et du développement rural de Hanoï a récemment dressé un bilan semestriel concernant la gestion des denrées alimentaires et présenté les tâches et solutions qui devraient être mis en place pour les six derniers mois de l’année.

Selon ce bilan, les  chaînes d’élevage incluent environ 3.000 foyers et 120 entreprises/ particuliers évidemment actifs dans le secteur agro-alimentaire mais aussi dans les secteurs connexes comme les médicaments vétérinaires, l’abattage, la transformation et la consommation des produits de l'élevage. Ils ont participé à l’officialisation de cinq marques collectives/labels: poulet fermier de Ba Vi, poulet fermier de Soc Son,  poulet Mia de Son Tây, canard de Vân Dinh, œufs de canard de Liên Châu.

Le Service a procédé à des contrôles dans 140 établissements afin d’élaborer un programme de traçabilité des aliments agricoles, sylvicoles et aquatiques en scannant le code QR de l'étiquette. Cela permet aux consommateurs de contrôler l’origine de la nourriture.

La ville dispose actuellement de 23 points de vente de produits satisfaisants aux normes de sécurité sanitaire alimentaire et 15 chaînes acheminant viandes et des légumes, dont 11 sont certifiées.

Le Service a également aidé 4 chaînes de production et de commerce d’aliment (dont 2 de viandes et 2 de légumes) à appliquer le programme avancé de gestion de qualité et d’élaboration des marques.

À l’heure actuelle, la demande en aliments sains de la part des consommateurs est très forte. Pour satisfaire ce besoin, le Service municipal continue de soutenir la construction et la mise en réseau d’un système alimentaire pérenne et "vert". Il renforce ainsi constamment les contrôles sanitaires par prélèvement d’échantillon sur des légumes, des pièces de viande et des produits aquatiques pour prévenir les fraudes.

De plus, la capitale continue de signer des partenariats avec des villes et provinces fournissant des fruits et légumes ainsi que de la viande à Hanoï, surtout celles du Sud et du Centre, afin de garantir l’approvisionnement et de bien contrôler la qualité des produits. Ainsi, chaque année, le service municipal organise la signature de 30 à 40 mémorandums de coopération sur la consommation de produits agricoles sûrs avec les autres régions du pays.

La ville encourage les entreprises à investir dans le secteur de la transformation et de la distribution des produits agricoles ainsi que dans la construction d’un modèle technologiquement avancé.

Diêu Thuy/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.