24/06/2018 14:01
Le ratanhia du Pérou, dont le nom botanique est Krameria triandra et le nom vietnamien cây hoa gao, pousse sur les versants occidentaux de la Cordillère des Andes, entre 900 et 3.000 m d’altitude en Équateur, au Pérou et en Bolivie.
>>Le myrte
>>Le panicaut maritime
>>La pariétaire

Le ratanhia du Pérou.
Photo: CTV/CVN

C’est un arbuste touffu à racine profonde, à feuilles persistantes et oblongues et à grandes fleurs rouges.

Partie utilisée: racine que l’on récolte toute l’année.

Constituants connus: 10% à 20% de tanins, dont du phlobaphène, des benzofuranes et du n-méthyltyrosine.

Effets et usages médicinaux:

- Astringent et antimicrobien, le ratanhia soigne les affections de l’appareil gastro-intestinal. On le prescrit couramment en cas de diarrhées et de dysenterie.

- En bain de bouche et en gargarisme, il soulage les gingivites et les parodontites, les ulcères buccaux et les irritations de la gorge.

- On exploite son action astringente sous forme d’onguent, de suppositoire ou de lotion contre les hémorroïdes.

- Du fait de son action contre les hémorragies, on l’applique sur les plaies, sur les varices et aux endroits où les vaisseaux capillaires fragiles sont prédisposés aux contusions.

- La racine est séchée et réduite en poudre. On la trouve facilement sous cette forme dans les pharmacies spécialisées. Elle possède des vertus astringentes, anti-inflammatoires, cicatrisantes et légèrement antiseptiques.

Préparation et usage: collutoire en poudre. Mettre une cuillerée du mélange de poudres (poudre de racine de ratanhia 40 g, poudre de feuilles de sauge 30 g, poudre de racine d’échinacée 30 g) dans une soucoupe et imprégner ensuite son index humecté de cette composition.

Se servir de son doigt comme d’une brosse à dents en le passant à plusieurs reprises sur les gencives des deux arcades.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Le lycopode [08/09/2018 14:15]
La luzerne [03/09/2018 09:49]
La pulmonaire [25/08/2018 14:15]
Le ginseng [19/08/2018 13:00]
La brunelle commune [12/08/2018 10:02]
Le balsamier [03/08/2018 11:30]
Le chanvre indien [28/07/2018 14:30]
Le capillaire de Montpellier [22/07/2018 14:31]
Le cyprès [14/07/2018 14:15]
L’éponge végétale [08/07/2018 12:46]
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.