16/04/2020 18:17
Ces dernières années, le Groupe national de pétrole et de gaz au Vietnam (PVN) et ses sociétés membres encouragent les recherches scientifiques et les perfectionnements techniques afin d’augmenter l’efficacité de la production et du commerce.
>>Janvier et février : le PVN a rempli son plan de production
>>Explorer les eaux profondes, nouvelle stratégie de PVN
>>Pétrole : vers un développement durable de la compagnie Binh Son

Le PVN encourage les prises d’initiatives et les améliorations techniques dans la production. 

La valorisation des initiatives, recherches scientifiques et perfectionnements techniques du Groupe national de pétrole et de gaz au Vietnam (PVN) et ses sociétés membres permet d’économiser de l’argent et de servir les intérêts du groupe et de ses sociétés.

Récemment, le PVN a rendu public ses 19 initiatives de catégorie A permettant de rapporter au groupe près de 1.000 milliards de dôngs. Pour figurer en catégorie A, l’un des premiers critères à respecter est, dès sa première année d’application, l’initiative doit apporter au moins 5 milliards de dôngs.

Parmi les initiatives de catégorie A du PVN, on peut citer notamment la résolution optimale sur le traitement des résidus de l’entretien global de la raffinerie Dung Quât (relevant de la Sarl de raffinage et de pétrochimie Binh Son, BSR). Une mesure qui résulte du groupe d’experts de la Sarl Binh Son, permettant d’économiser 257 milliards de dôngs. Cette étape de l’entretien global de la raffinerie Dung Quât consiste à trouver un réservoir propre et capable de contenir un très grand volume de résidus. Au préalable, la quantité de résidus a été réduite afin de diminuer le volume de résidus stockés.  Ainsi, le procédé d’entretien et la préparation du réservoir contribuent au succès de l’entretien global de l’établissement.

La seconde initiative à noter est celle sur la résolution du détraquement du rotor et l’entretien du compresseur par les ingénieurs de la Compagnie par actions des engrais, du gaz et du pétrole de Cà Mau. La mise en place de cette mesure a permis de participer à hauteur de 160 milliards de dongs dans le budget de la compagnie. Face à l’incident survenu en décembre 2017, les ingénieurs de la compagnie ont conçu et installé les supports pour les rotors de niveau 3 et 4 gravement touchés, aidant le système à fonctionner de façon plus stable.

Reconnue par le PVN, l’application de la méthode caprock pour les travaux d’annulation de puits d’exploration de la Compagnie de gestion PCPP (Malaisie) – Compagnie générale d’exploration et d’exploitation pétrolière a également fait ses preuves. Cette méthode appliquée pour la première fois en Malaisie, permet d’économiser et d’éviter les dangers de la précédente méthode.

Le second perfectionnement technique de la raffinerie Dung Quât demeure l’optimisation des paramètres de fonctionnement de l’unité de récupération de propylène.

Encouragement
des prises d'initiatives

Le vice-directeur de la raffinerie Dung Quât, Dang Ngoc Dinh Diêp, affirme que l’établissement encourage les prises d’initiatives et les améliorations techniques dans la production. L’important réside dans l’application des résultats sur les recherches scientifiques, les progrès techniques au sein de la commercialisation et de la production du groupe.

Selon ses estimations, les résultats de ses différentes initiatives permettraient d’atteindre un chiffre d’affaires s’élevant à plusieurs milliers de milliards de dongs.

La direction du PVN continue de renforcer son conseil d’experts, de déterminer les orientations des activités de recherches scientifiques et des perfectionnements techniques au sein du groupe. Par ailleurs, elle s’engage à soutenir les politiques d’encouragement envers ces initiatives afin d’assurer la pérennité de ces activités.

Texte et photo : Hoàng Hoa - Huy Hùng/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai