14/03/2018 16:06
Le développement du marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville pour la période 2016-2020, avec orientation pour 2025 et vision 2030 est une des principales préoccupations du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville. De nombreux projets ont été analysés et évalués dans ce cadre.
>>Environ 11 millions de mètres carrrés de logements supplémentaires en 2018
>>Immobilier : 2018 sera dynamique après une année faste
>>De belles perspectives pour le marché immobilier national en 2018

"Entre 2006 et aujourd’hui, la superficie moyenne en logement de la ville a augmenté de manière significative, passant de 10,3 m² par personne en 2006 à 18,82 m² en 2017" a rappelé M. Phan Truong Son, responsable du développement du logement et du marché immobilier au  Service de la construction de Hô Chi Minh-Ville.

Le marché immobillier de Hô Chi Minh-Ville est toujours exploitable.
Photo : Linh Le/CVN

On note aussi que de nombreux projets de développement urbain mettent l'accent sur le développement à l'est, au sud et au sud-est, en lien direct avec la direction générale prise par l’extension de la ville.

Ainsi, un lien fort a été établi entre les régions et le réseau d'infrastructure technique et sociale, construit étape par étape et de manière synchronisée. Tout ceci permet de répondre de façon satisfaisante aux besoins en logement, d’améliorer les conditions de vie des personnes, mais aussi de contribuer à changer l'urbanisation et donc le visage de Hô Chi Minh-Ville, pour plus de modernisme.

Cependant, il existe encore des limites dans ce domaine. On peut citer l’exemple du système juridique complexe, des changements fréquents d’administrateurs ainsi que la planification du développement urbain liée au marché immobilier manquant de cohérence et de réalisme. Différentes planifications socio-économiques n'ont pas été intégrées et le marché manque ainsi de transparence, ce qui conduit à la prédominance de "l'investissement opportuniste" à court terme.

Il a également été estimé que le potentiel du marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville reste exploitable autant dans sa profondeur que dans sa diversité. En tant que centre financier, commercial, scientifique et technologique et surtout en tant que capitale économique du Vietnam et mégapole comptant dans le sud est asiatique, Hô Chi Minh-Ville continuera à attirer toujours plus d’investisseurs et une population qui va vivre, travailler, étudier, se reposer, visiter et faire du shopping...

Développement des infrastructures urbaines

Par conséquent, Hô Chi Minh-Ville a mis l'accent sur l'investissement dans le développement des infrastructures urbaines en général et celles des transports en particulier afin de faciliter les mouvements entre Hô Chi Minh-Ville et les localités environnantes, libérant ainsi le potentiel de la ville.

Les autoroutes Hô Chi Minh-Ville - Long Thành - Dâu Giây et Bên Luc - Nhon Trach - Long Thành en cour d’achèvement entraîne le développement des projets urbains et résidentiels à l'est et au sud de la ville ainsi que dans les localités voisines telles que Nhon Trach - Dông Nai, Cân Giuôc, Bên Luc - Long An. Des rocades et bien entendu le métro seront progressivement implantés.

La ligne No1 du métro sera achevée en 2020, ce qui favorisera le lien entre les villes satellites de la région. En outre, Hô Chi Minh-Ville est en train de mettre en œuvre un programme de rénovation urbaine. D'ici à 2020, 20 000 maisons seront construites  pour reloger des populations déplacées.

Selon M. Son, la superficie moyenne des surfaces d’habitation augmentera annuellement, entre 2016 à 2020, d’environ 8,3 millions de mètres carrés par an. Il est prévu qu’entre 2021et 2025, ce chiffre passera à 9,5 millions de m²/ an puis à 9,8 millions de m²/an entre 2026 et 2030. La mégapole doit par conséquent assurer le développement d'environ 80 000 logements par an pour la population.

Les secteurs de l'immobilier se développeront principalement dans le cadre de la planification de systèmes d'infrastructures techniques et de nouvelles zones urbaines. Le centre-ville (1er, 3e, 4e, 5e arrondissement) se développera dans le sens de la rénovation et de la construction de nouveaux immeubles de grande hauteur afin d’utiliser efficacement la terre. Il développera 4 centres dans quatre directions de développement urbain: vers le nord-est, y compris le nouveau centre urbain Thu Thiêm et le parc hi-tech; vers le sud,  y compris la région Sud de Saigon, la zone urbaine du port de Hiêp Phuoc; vers le nord-ouest, la zone urbaine de Tây Bac Cu Chi et le long de la route nationale 1A; vers le sud-ouest, y compris l’arrondissement Binh Chanh.

"Actuellement, il est nécessaire de développer des produits haut de gamme dans la zone centrale (1er, 3e, 4e, 5e arrondissement) et dans les zones bien connectées à la circulation mais aussi celles des régions périphériques", a souligné M. Son. Il est nécessaire de tout prendre en compte : la planification, la construction, la finance, l'inspection, la supervision et les réformes administratives.
 
Minh Thu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.