23/04/2017 22:02
Le projet «Bibliothèque verte» élaboré par les étudiants de l’Université des ressources naturelles et de l’environnement de Hô Chi Minh-Ville a remporté le Prix Insee 2017 lors de la finale qui s’est déroulée, le 21 avril à l’Université de pédagogie technologique de Hô Chi Minh-ville.
>>De nouveaux espaces culturels à Hô Chi Minh-Ville
>>Prix de la Biennale des beaux-arts de la jeunesse de Hô Chi Minh-Ville 2017

La «Bibliothèque Verte» de Nguyên Vu Luân et Bùi Thiên Nhân.

Le duo Nguyên Vu Luân et Bùi Thiên Nhân a reçu d’excellentes appréciations du jury grâce aux solutions de créations répondant parfaitement aux critères du concours. Le projet des auteurs consiste en la construction d’une bibliothèque «verte», c’est-à-dire faite à partir de matériaux recyclés. L’objectif est aussi de donner aux élèves une conscience écologique. Devançant les sept autres finalistes, le duo a ainsi reçu le Premier prix, d’une valeur de 100 millions de dôngs.

Le Deuxième prix a été décerné au projet «Zéro to all», tandis que «Les villages de pêche arc en ciel» de l’Université polytechnique de Dà Nang et l'«Orphelinat» de l’Université de Cân Tho ont obtenu le Troisième prix.

Les lauréats lors de la cérémonie de remise des prix.

Selon le jury, les projets finalistes ont été conçus avec beaucoup de solutions intelligentes et conformément aux conditions économiques et environnementales du Vietnam.

Le Prix Insee 2017, sixième édition de ce genre, a reçu des centaines de projets de candidature des étudiants venant de neuf grandes universités du pays. Son objectif est d’aider les étudiants à promouvoir leurs innovations relatives au développement de la communauté et au développement durable.

Texte et Photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.