01/11/2019 23:02
La nécessité d’élever le professionnalisme dans l’organisation d’événements artistiques au Vietnam a été soulignée par les intervenants invités à une conférence consacrée à ce thème tenue le 31 octobre à Hanoï.
>>Le Monsoon Music Festival de retour en novembre à Hanoï
>>Hô Chi Minh-Ville accueille un festival international de musique
>>Regard rétrospectif sur 25 ans de coopération culturelle

Conférence "Professionnaliser l’organisation d’événements artistiques au Vietnam", le 31 octobre à Hanoï.

La conférence intitulée "Professionnaliser l’organisation d’événements artistiques au Vietnam" a été organisée le 31 octobre à Hanoï par le Département de coopération internationale du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et la compagnie Thanh Viêt Production, une des pionnières dans l’organisation d’événements culturels et artistiques au Vietnam. La conférence s’inscrit dans le cadre des activités en marge du Monsoon Music Festival 2019, le rendez-vous musical le plus attendu par les jeunes dont les trois soirées de représentations se tiendront du 1er au 3 novembre dans la capitale vietnamienne.

La conférence est considérée comme une relance des séminaires et réunions en vue de recueillir les avis et conseils d’experts au service de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques sur la culture et les arts au Vietnam. Pour rappel, entre 2011-2015, l’ambassade du Danemark au Vietnam s’est intéressée au soutien au Vietnam dans l’organisation de ce genre de conférences et séminaires en finançant le projet "Dialogue entre les gestionnaires et les décideurs de politiques dans le secteur culturel".

Le Docteur Bùi Hoài Son, directeur de l’Institut national de la culture et des arts du Vietnam, présente son intervention.
Professionnalisme, le mot d’orgue

La conférence d’une journée a attiré environ 80 invités dont des gestionnaires de la culture du Vietnam, des experts danois et plusieurs artistes étrangers. Les intervenants ont animé quatre séances de discussions pour donner une vue panoramique sur les activités artistiques au Vietnam, sur les politiques en faveur de l’organisation d’événements artistiques et pour parvenir à affirmer que le professionnalisme dans l’organisation de tels événements est primordial et nécessaire pour le pays, notamment dans un contexte d’intégration internationale qui concerne tous les secteurs.

Posant la question "existe-t-il ou non une industrie culturelle au Vietnam ?", le Docteur Bùi Hoài Son, directeur de l’Institut national de la culture et des arts du Vietnam, a répondu que "oui", mais a ajouté que le secteur manquait cependant de professionnalisme et de connectivité entre les acteurs. Mettant en exergue l’importance de ce dernier dans le développement durable des secteurs culturels et artistiques au Vietnam, l’expert a affirmé qu’il s’agit d’un mot clé qui permet d’assurer la confiance des spectateurs, ou commercialement parlant des clients.

Lors de la conférence, le Monsoon Music Festival organisé par Thanh Viêt Production, et sous la baguette du directeur artistique et compositeur-musicien Quôc Trung, a été considéré comme exemplaire parmi les événements organisés au Vietnam ces dernières années.

"Quôc Trung et son équipe ont réussi un tour de force. Le Monsoon Music Festival est le parfait exemple d’un événement organisé de manière professionnelle. Et grâce à cela, il a su créer sa réputation, inviter des artistes et groupes d’artistes de renom ainsi qu’attirer davantage de spectateurs", a constaté Louise Holmsgaard, vice-ambassadrice du Danemark au Vietnam.

Durant ses quatre éditions de 2014 à 2017, le Monsoon Music Festival a connu un franc succès au Vietnam. 

"Nous sommes fiers car malgré des difficultés, les éditions du Monsoon ont toutes été organisées avec succès et dans une sécurité absolue, sans incidents. C’est parce que nous avons une équipe des plus professionnelles", a partagé l’artiste Quôc Trung.

Lors de la conférence, la journaliste Uyên Ly, directrice de Hanoi Grapevine, un site web bilingue (vietnamien et anglais) sur les activités culturelles et artistiques contemporaines, a présenté un panorama des événements artistiques au Vietnam ces dernières années. Elle a également fait part de ses observations sur les tendances dans les années à venir ainsi que les problématiques dans l’organisation d’événements.

En outre, les discussions se sont également penchées sur la gestion des projets et des programmes artistiques, la responsabilité sociale des entreprises dans le secteur culturel et artistique ou encore comment harmoniser les deux éléments : art et commerce dans un programme artistique, les répercussions de ces programmes sur la communauté ainsi que leur importance pour les enseignes commerciales, notamment. 

Texte et photos : Bùi Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Quand tourisme rime avec agriculture au Tây Nguyên Café, poivre, caoutchouc…, ces produits agricoles du Tây Nguyên ont commencé à participer à des chaînes de valeur mondiales. Leur réussite économique affirmée, pourraient-ils devenir un facteur de croissance du tourisme vert ? Analyse.