28/06/2017 17:15
En 2006, Bùi Thi Hông Thai a commencé ses études de mastère 2 de psychologie clinique en France. Dix ans après, en 2016, elle a été nommée Professeur associé de psychologie. Elle est l’auteur de plusieurs articles remarqués publiés dans des magazines internationaux. Voici le portrait de la plus jeune Professeur associé de psychologie au Vietnam.
>>Cruel manque de psychologues dans les hôpitaux
>>Nouvelles orientations de coopération franco-vietnamienne dans la santé

Le Professeur associé et Docteur de psychologie Bùi Thi Hông Thai (droite) et son enseignante, le Professeur et Docteur Trân Thi Minh Duc.
Photo : NVCC/CVN
Diplômée de psychologie clinique de l’Université des Sciences sociales et humaines de Hanoï (USSH), Hông Thai a poursuivi à partir de 2006 des études post-universitaires en France, grâce à une bourse de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Passionnée par la santé mentale des hommes, elle a décidé de s’orienter vers la psychologie qui est considérée comme un nouveau secteur au Vietnam. Ses premières recherches psychologiques ont été réalisées sous la direction du Professeur et Docteur Trân Thi Minh Duc, qui a eu une grande influence sur le choix de la profession de Bùi Thi Hông Thai. «Le Professeur et Docteur Trân Thi Minh Duc m’a dirigé vers la psychologie. Par dévouement, elle m’aide beaucoup dans mes recherches», a confié Hông Thai.

«La France m’a offert plusieurs occasions»

Après ses études de mastère en France, elle est retournée au Vietnam où elle a travaillé comme enseignante à la Faculté de psychologie de l’USSH. En 2009, elle a soutenu sa thèse de doctorat à l’Université de Toulouse Jeans-Jaurès. Là, elle s’est consacrée à la socialisation professionnelle des femmes intellectuelles au Vietnam.

En 2014, Hông Thai poursuit ses études en France en méthodologie scientifique à l’Université de Toulouse 2.

Le Professeur associé et Docteur Bùi Thi Hông Thai (centre) lors d'un colloque sur la psychologie, à Hanoï. Photo : NVCC/CVN

En 10 années de recherches, cette jeune femme récolte plusieurs succès dans ce domaine. Elle est responsable de sujets en psychologie en français tels que «Globalisation et conduite de socialisation organisationelle : l’exemple des diplômées vietnamiennes de haut niveau» ou «Former, insérer, prévenir. Problèmatique de transition et de professionnalisation du Vietnam»...

Partageant sur ses séjours en France, Hông Thai confie qu’elle garde en mémoire de bons souvenirs de ce pays. Son petit-fils, Soleil, né en France, l’accompagne toujours au laboratoire. «J’ai vécu de beaux jours en France avec, en-dehors de mes enseignants, mes collègues. La France m’a apporté plusieurs chances et occasions», a confié-t-elle.

Plusieurs choses à faire

Dans les temps à venir, la Professeur associé et Docteur Hông Thai se consacrera à des recherches sur les soins de santé mentale des travailleurs ou des personnes socialement vulnérables.

Elle continuera ensuite d’enseigner à la Faculté de psychologie et se chargera des formations en mastère et en doctorat. Elle espère aussi développer le réseau de psychologues dans le pays.

Selon Hông Thai, la psychologie est encore une spécialité très nouvelle au Vietnam et «il reste beaucoup de choses à faire !».

Pour l’heure, elle s’efforce d’établir des coopérations avec des chercheurs étrangers, en particulier francophones, afin de développer la recherche scientifique du pays.

Pour ses efforts sans relâche, en octobre 2016, Bùi Thi Hông Thai a été nommée Professeur associé. À 33 ans, elle est devenue la plus jeune Professeur associé et Docteur, pour ses notables contributions aux sciences de la psychologie au Vietnam.

Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

La poétique plage de Sâm Son à Thanh Hoa Sâm Son est l’une des plages les plus belles et les plus fréquentées du Vietnam. Située à 164 km de Hanoï, dans la ville éponyme de la province de Thanh Hoa (Centre), elle s’affirme comme un haut lieu du tourisme balnéaire.