08/01/2018 11:34
Le Tribunal populaire de Hanoï a commencé lundi 8 janvier à juger l’affaire survenue au groupe PetroVietnam et à PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC).
>>Le chef du gouvernement demande à PVN de poursuivre sur sa lancée
>>45 avocats de la défense au procès de l’affaire survenue à PetroVietnam et à PVC
>>L’affaire survenue à PetroVietnam et à PVC passera devant la justice

L’ancien président du Conseil des membres du groupe PetroVietnam, Dinh La Thang.
Photo : VNA/CVN
Douze accusés dont l’ancien président du Conseil des membres du groupe PetroVietnam, Dinh La Thang, doivent répondre d’"actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences", huit autres, de "détournement de biens".

Deux restants -l’ancien président du Conseil d’administration et directeur général de PVC, Trinh Xuân Thanh, et l’ancien directeur général de PVC, Vu Duc Thuân- doivent faire face à ces deux chefs d’accusation.

Quarante-deux avocats se sont enregistrés pour défendre ces accusés. Parmi les avocats, trois assistent Dinh La Thang, et cinq autres, Trinh Xuân Thanh.

PetroVietnam et PVC constituent la partie civile dans cette affaire. Six experts, ainsi que 60 témoins et tiers intéressés participent également au procès.

Ouvert lors des premiers jours de 2018, le procès a attiré une attention particulière de l’opinion publique du fait de la gravité des conséquentes causées par les actes délictueux et du profil des accusés.

Il montre que pour le Parti communiste du Vietnam et l’État vietnamien, il n’y a pas de zone interdite dans l’élimination de la corruption, de l’abus de pouvoirs et des intérêts de groupe.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Kiêu Ky, village des feuilles d’or et d’argent

Améliorer les services touristiques dans les villages de métier Le tourisme communautaire est un atout et apporte de nombreux intérêts aux habitants locaux. Baptisée "La terre aux cent métiers", Hanoï possède un grand potentiel pour le développement du tourisme. La création des organisations professionnelles dans les villages de métier est une des solutions pour maintenir le développement durable de ce secteur.