20/12/2019 17:06
La cérémonie de remise des prix Sao Do (Étoile rouge) 2019 et de célébration du 20e anniversaire de ce prix s’est tenue le 18 décembre à Hanoï. Étaient présents le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, et le chef de la Commission centrale de la propagande et de l’éducation Vo Van Thuong.
>>La présidente de l’Assemblée nationale rencontre de jeunes entrepreneurs
>>Dix jeunes entrepreneurs reçoivent le prix Sao Do

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (1er plan, à gauche), et  le chef de la Commission centrale de la propagande et de l’éducation Vo Van Thuong (1er plan, à droite) lors de la cérémonie de remise des prix Sao Do.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Lancé par le Comité central de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh, le Comité central de la Fédération de la jeunesse du Vietnam et l’Association des jeunes entrepreneurs du Vietnam, ce prix vise à honorer des jeunes entrepreneurs ayant eu des contributions importantes au développement socioéconomique du pays.

Avec comme critères de sélection la gestion, le total des actifs, le revenu total, les activités sociales..., le Comité d’organisation a sélectionné 100 jeunes entrepreneurs vietnamiens pour en honorer dix qui se sont vu décerner le fameux prix Sao Do.

Selon le comité d’organisation, les entreprises de ces 100 jeunes ont généré 109.000 milliards de dôngs de chiffre d'affaires en 2018, reversé 5.691 milliards de dôngs au budget de l’État et créé 64.560 emplois. Ces jeunes entrepreneurs sont des exemples d’une génération dynamique, créative et enthousiaste.

Après deux décennies, le prix Sao Do a été décerné à 107 jeunes entrepreneurs dont les entreprises se sont développées au niveau national et beaucoup d'entre ont été honorés par le magazine Forbes en tant que milliardaires mondiaux.

Cette année, les organisateurs ont également décidé de décerner le prix Sao Do  d'honneur à Nguyên Thi Vân, présidente du conseil d'administration de la compagnie Nghi luc sông, où des centaines de personnes handicapées viennent trouver un emploi stable pour améliorer leurs conditions de subsistance.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.