02/10/2018 18:20

Le prix du panier des quinze brut de référence de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s'est établi à 81,49 dollars le baril lundi 1er octobre, contre 81,48 dollars vendredi précédent 28 septembre, selon les chiffres de l'Organisation publiés mardi 2 octobre sur son site web. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en décembre a atteint lundi 1er octobre 85,01 dollars. Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre, référence américaine du brut, a atteint 75,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Les investisseurs "continuent à observer avec inquiétude les pertes liées à l'Iran", un des plus grands pourvoyeurs de brut sur le marché mondial, ont souligné les analystes de Schneider Electric. Même si les sanctions américaines à l'encontre de Téhéran n'entreront théoriquement en vigueur qu'en novembre, les exportations iraniennes ont déjà beaucoup reculé. À 1,72 million de barils par jour en septembre, elles sont au plus bas depuis février 2016, selon l'agence Bloomberg, qui compile des données obtenues en suivant des tankers par satellite. Elles ont reculé de 39% par rapport à avril, juste avant que le président américain, Donald Trump, n'annonce le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien. Ryad, tout comme la Russie et l'ensemble des pays tenus par l'accord de limitation de production, qui a contribué au raffermissement des prix depuis fin 2016, n'a pas annoncé de hausse de sa production lors de la dernière réunion de suivi, fin septembre à Alger.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang