18/01/2022 16:07
Une proposition sur la mobilisation des capitaux sous forme de partenariat public-privé (PPP) pour les infrastructures aéronautiques est présentée par le ministère des Transports. Elle attend l'avis du Premier ministre.

>>Le secteur ferroviaire appelle à des investissements étrangers dans six projets
>>Six nouveaux aéroports seront construits d’ici dix ans

À l'aéroport international de Nôi Bài à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Un représentant du ministère des Transports a déclaré que son administration avait soumis en octobre 2021 au Premier ministre Pham Minh Chinh un projet d’orientation visant à mobiliser des capitaux sociaux pour l’investissement dans les infrastructures aéronautiques. En conséquence, le ministère vient de demander l’avis du Premier ministre sur l’orientation de la classification du système aéroportuaire et le plan de mobilisation du capital social.

Selon le projet, les 28 aéroports inscrits dans le plan directeur à l’horizon 2030 sont répartis en cinq groupes qui serviront de base à l’orientation de la mobilisation du capital social pour l’investissement.

Plus précisément, le premier groupe comprend les aéroports internationaux de Nôi Bài, Dà Nang, Cam Ranh, Long Thành et Tân Son Nhât. Il s’agit des plus importants aéroports internationaux du pays, qui accueillent les passagers et les marchandises pour les relier au réseau de vols domestiques et internationaux.

Le deuxxième groupe compte les aéroports de Tho Xuân, Chu Lai, Phu Cat et Tuy Hoà. Ces aérodromes sont souvent mobilisés pour des opérations et entrainements militaires réguliers. Les biens et terrains sont gérés par le ministère de la Défense.

Le troissième groupe se compose d’aéroports de Diên Biên, Nà San, Dông Hoi, Pleiku, Buôn Ma Thuôt, Rach Gia, Cà Mau, Phu Quôc et Côn Dao. Ils se situent dans des zones éloignées, montagneuses ou insulaires, dont l’équilibre entre les recettes et les dépenses est fragile, et dont la capacité prévue est inférieure à 5 millions de passagers par an d’ici 2030.

Le groupe 4 comprend les aéroports de Cat Bi, Vinh, Phu Bài, Liên Khuong et Cân Tho dont la capacité prévue est supérieure à 5 millions de passagers par an selon le plan d’ici 2030. Ils possèdent un potentiel de développement, de séduction des investisseurs et n’ont pas d’activités militaires régulières.

Le cinquième groupe cite les nouveaux aéroports tels que Sa Pa, Quang Tri, Lai Châu et les aéroports potentiels tels que Cao Bang, Hai Phong (Tiên Lang), le deuxième aéroport de Hanoï.

Décentralisation locale

Dans le hall de l'aéroport de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville. 
Photo : VNA/CVN

En ce qui concerne le plan d’investissement pour l’expansion et la construction de nouveaux aéroports, le ministère des Transports a affirmé que l’ACV jouera toujours un rôle important, en dirigeant le marché des investissements, mais qu’il mobilisera aussi les investisseurs privés vers ce secteur d’activité.

Pour le deuxième groupe, dans le cas où le ministère de la Défense cède l’aérodrome au ministère des Transports ou à la gestion locale, le ministère des Transports propose de mobiliser le capital social pour investir dans l’ensemble de l’aéroport sous forme d’un PPP en utilisant les actifs d’infrastructure existants pour participer au projet. En particulier, l’aéroport de Chu Lai séduit actuellement de nombreux investisseurs.

Nombreuses entreprises privées ont proposé de faire des recherches et d’investir dans les aéroports, comme Vietjet, qui souhaite investir dans ceux de Chu Lai, Cat Bi, Tuy Hoà et Diên Biên. Le groupe Imexpan Pacific (IPP) prévoit quant à lui d’investir dans ceux de Phu Quôc et Tuy Hoa. Vingroup viserait l’aéroport de Chu Lai et FLC cible l’aéroport de Dông Hoi. La société T&T propose d’investir dans l’aéroport de Quang Tri.

Vân Du/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Hanoï lance 28 circuits touristiques au service des participants aux SEA Games 31 Des agences de voyages de Hanoï : Hanoitourist, Vietfoot Travel 5 tour, LUX Travel, VI Travel, Vietravel ont lancé 28 circuits touristiques pour les délégations sportives et les invités participant aux 31es Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games 31).