02/06/2021 23:10
Le président Nguyên Xuân Phuc a affirmé mercredi 2 juin dans une lettre à son homologue russe Vladimir Putin que le Vietnam prise son amitié traditionnelle et son partenariat stratégique intégral avec la Russie et souhaite approfondir de plus en plus la coopération entre les deux pays.

>>Vietnam - Russie : renforcer la coopération entre les départements généraux de la politique
>>Vietnam - Russie : un énorme potentiel pour renforcer leurs liens commerciaux
 

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président russe Vladimir Poutine, le 29 juin à Osaka, au Japon.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


Le chef de l’État vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, s’est dans le même temps réjoui du développement positif continu des relations bilatérales dans tous les domaines, en dépit de l’impact de la pandémie de COVID-19.

Il a félicité la Fédération de Russie d’avoir repoussé le nouveau coronavirus, d’avoir recherché et produit avec succès plusieurs vaccins contre le COVID-19.

Le dirigeant vietnamien a hautement apprécié la coopération entre le Vietnam et la Russie pour répondre à la pandémie de COVID-19 avec de nombreuses actions efficaces, de partage dans les moments difficiles.

Remerciant le président Vladimir Poutine et la Fédération de Russie d’avoir fait don de 1.000 doses de vaccins et de nombreuses autres fournitures médicales anti-épidémiques au Vietnam, le président  Nguyên Xuân Phuc a exprimé son souhait que la partie russe soutienne et crée des conditions prioritaires pour que le Vietnam ait bientôt accès aux sources de vaccins russes, et déploie une coopération dans la production de vaccins au Vietnam.

Le chef de l’
État vietnamien a adressé ses vœux à son homologue russe et au peuple russe à l’occasion du Jour de la Russie (12 juin).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.