03/08/2018 15:42
Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta a remporté largement le premier tour de la présidentielle qui s'est tenu le 29 juillet au Mali, avec 41,42% des suffrages, mais n'a pas réussi à se faire élire dès ce tour, selon les résultats provisoires proclamés jeudi soir 2 août.
>>Mali: l'élection présidentielle s'est déroulée dans le calme en général
>>Le Mali aux urnes pour une présidentielle déterminante au-delà de ses frontières

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta. Photo: AFP/VNA/CVN

Un second tour va l'opposer, comme en 2013, à Soumaïla Cissé, chef de file de l'opposition, qui a été crédité de 17,80% des suffrages. Quant aux 22 autres candidats à la présidentielle, ils arrivent très loin derrière, les meilleurs scores étant réalisés par Aliou Boubacar Diallo (7,95%) et Cheick Modibo Diarra (7,46%).

La plupart de ces candidats ont contesté par avance ces résultats qui doivent être validés par la Cour constitutionnelle avant le second tour prévu pour le 12 août 2018.

L'un des enjeux du scrutin présidentiel était d’ordre sécuritaire surtout dans les régions du nord et du centre en proie à des attaques djihadistes. L'élection y a été perturbée voire empêchée, mais dans le reste du Mali, elle s'est déroulée dans le calme et normalement, selon les observateurs internationaux.

Le taux de participation a été évalué à 43,06% des quelque 8 millions d'électeurs inscrits par le ministère de l'Administration territoriale, chargé d'organiser l’élection.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).