13/08/2021 19:19
Le président de la République, Nguyên Xuân Phuc, est allé vendredi 13 août encourager les forces engagées dans la lutte contre le COVID-19 et les habitants de Hanoï, et a travaillé avec les autorités municipales sur le contrôle de l’épidémie et le maintien des activités de production.
>>Hanoï : campagne de test RT-PCR et de test rapide à grande échelle pour 3,3 millions de personnes
>>Se préparer bien à la vaccination lors qu’il y a une grande quantité de vaccins
>>COVID-19 : le Vietnam développe avec succès un médicament préclinique

Le président Nguyên Xuân Phuc (3e à droite) à l'hôpital de Hà Dông, le 13 août à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Hanoï a pris une décision opportune sur la distanciation sociale, créant "un mur" pour empêcher la propagation du coronavirus, s’est fécilité le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc, saluant au passage la gestion de la ville et les efforts des hommes et des femmes qui se trouvent en première ligne dans un combat qui va leur demander énergie, détermination et solidarité.

La distanciation sociale doit être appliquée de manière drastique, continue et avec des mesures concrètes, et impliquer un engagement de tout le système politique et de toutes les couches de la population, a-t-il indiqué aux responsables locaux.

Le chef de l’État a constaté avec joie que le soutien et l’exemplarité dont ont fait preuve les habitants de Hanoï dans la mise en œuvre de la directive N°16/CT-TTg datée du 31 mars 2020 du Premier ministre sur la mise en œuvre des mesures urgentes de prévention et de lutte contre le COVID-19.

Il a également loué la ville pour ses efforts visant à augmenter la capacité des soins intensifs, sa réceptivité aux opinions dans sa prise de décisions sur les déplacements pendant la période de distanciation sociale, son aide pour les travailleurs autonomes et sa mobilisation de la population dans la prévention et la lutte contre l’épidémie.

Renforcer la lutte contre le COVID-19

L’objectif immédiat consiste à ne pas saturer les hôpitaux, limiter les les formes graves et surtout réduire la mortalité et avant tout à protégér la santé de la population, a-t-il souligné.

Le président Nguyên Xuân Phuc s'exprime lors d'une séance de travail sur la lutte contre le COVID-19 à Hanoï, le 13 août.
Photo : VNA/CVN

Il a recommandé de ne pas relâcher la vigilance face aux nouveaux variants et de continuer à appliquer le message 5K (sigles vietnamiens de masque, désinfection, distance, sans rassemblement et déclaration médicale) plus la vaccination, de renforcer la capacité de dépistage à grande échelle et de traitement des établissements de niveau inférieur et réduire la surcharge de ceux de niveau supérieur.

Le président Nguyên Xuân Phuc a suggéré à la ville de rechercher proactivement des mesures pour aider les entreprises à surmonter les difficultés, à associer la lutte anticoronavirus au maintien de leur activité à un niveau approprié, à mettre au point un plan de relance.

Il a remis pour l’occasion 40 milliards de dôngs d’aides provenant de particuliers, de sociétés et d’organisations au Comité du Parti, à l’administration et à la population de la ville de Hanoï.

Plus tôt, le chef de l’État a rendu visite et offert des cadeaux aux médecins et infirmiers de l’hôpital général de Hà Dông dans l’arrondissement de Hoàng Mai, aux habitants de la première zone résidentielle du quartier de Mai Dông dans l’arrondissement de Hoàng Mai, aux personnels aux postes de contrôle du COVID-19 et aux créneaux de vaccination dans la deuxième zone résidentielle du quartier de Bach Dang dans l’arrondissement de Hai Bà Trung, et au commerce de biens essentiels situé au N°680 Bach Dang du quartier de Bach Dang.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Dà Nang démarrerait les activités touristiques à partir du 20 octobre La pandémie de COVID-19 est sous contrôle. La ville de Dà Nang au Centre envisage de démarrer les activités touristiques locaux à partir du 20 octobre. Cette information a été donnée lors d’un récente contact entre des électeurs de Dà Nang et le Conseil municipal populaire.