01/10/2019 16:51
Le président péruvien Martin Vizcarra a dissous lundi 30 septembre le Congrès, dominé par l'opposition, afin de mettre en œuvre ses projets de lutte contre la corruption.
>>Pérou: la cheffe de l'opposition Keiko Fujimori transférée en prison
>>Pérou: Fujimori hospitalisé après l'annulation de sa grâce par la justice

Le président péruvien Martin Vizcarra.
Photo : REUTERS/VNA/CVN
La dissolution est intervenue peu après que le Parlement eut programmé pour mardi 1er octobre un vote destiné à remplacer presque tous les membres du Tribunal constitutionnel.

"Face au déni factuel du vote de confiance et au respect illimité de la politique constitutionnelle du Pérou, j'ai décidé de dissoudre constitutionnellement le Congrès et de convoquer des élections législatives", a annoncé M. Vizcarra dans un message à la nation.

Par cette décision, le chef de l'État, dont la cote de popularité est bonne, cherche à mettre fin à la crise institutionnelle qui secoue le pays, où de hauts responsables politiques sont visés par des accusations de corruption.

Selon la Constitution, les élections législatives anticipées doivent avoir lieu "dans les quatre mois suivant la date de la dissolution, et sans possibilité de modifier le système électoral préexistant".

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.