19/08/2018 14:36
Le président palestinien Mahmoud Abbas a averti samedi 18 août que tous les accords de paix signés avec Israël seraient réexaminés si la situation ne change pas.
>>Gaza: plus de 13.000 blessés par Israël, Guterres inquiet d'un risque de guerre
>>Le président palestinien rencontrera le roi jordanien
>>Abbas met en garde contre l'escalade des tensions à Gaza

Le président palestinien Mahmoud Abbas. Photo: AFP/VNA/CVN

M. Abbas a émis cet avertissement dans son discours diffusé sur la télévision palestinienne à l'issue d'une réunion de trois jours du Conseil central de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) tenue à Ramallah.

"Israël a violé tous les accords signés, à partir des accords de paix d'Oslo signés avec l'OLP en 1993 au Protocole de Paris sur les relations économiques en 1994", a déclaré M. Abbas. Le président palestinien, âgé de 84 ans, a accusé Israël "de poursuivre la construction de colonies et de menacer de réduire les allocations des familles des Palestiniens tués ou emprisonnés dans les prisons israéliennes".

Il a également qualifié la loi "l'État-nation du peuple juif" récemment approuvée par Israël de discriminatoire envers les Arabes. M. Abbas a également réaffirmé son rejet du plan de paix proposé par les États-Unis, intitulé "Accord du siècle", destiné à résoudre le conflit entre Israéliens et Palestiniens.

La partie palestinienne "n'entreprendra pas de pourparlers avec Washington et n'acceptera pas les États-Unis en tant que médiateur de la paix avant qu'ils ne regretteent ses décisions concernant Jérusalem, les réfugiés et les colonies", a souligné M. Abbas.

Les Palestiniens boycottent les États-Unis depuis le 6 décembre 2017, lorsque le président américain Donald Trump a déclaré que Jérusalem était la capitale d'Israël. Leurs manifestations se sont intensifiées après le 14 mai, le jour où l'ambassade des États-Unis en Israël a été transférée dans la ville sainte.

Les Palestiniens cherchent à établir un État indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale, tandis qu'Israël insiste sur le fait que l'ensemble de Jérusalem est sa capitale éternelle. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.