22/09/2021 09:48
Poursuivant ses activités aux États-Unis à l'occasion de sa participation à la 76e session de l’Assemblée générale des Nations unies, le président Nguyên Xuân Phuc a rencontré le 21 septembre (heure locale) à New York des amis de gauche aux États-Unis.
>>ONU : le président vietnamien à l’ouverture du débat général
>>Le président Nguyên Xuân Phuc termine sa visite officielle à Cuba

Une rencontre avec des amis américains à l’occasion des 60 ans de la catastrophe de l'agent orange au Vietnam, le 21 septembre à New York.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré que les forces de gauche et les gens progressistes aux États-Unis avaient eu des contributions très importantes au développement positif et continu des relations entre le Vietnam et les États-Unis au cours de ces dernières années.

Il a affirmé que le Vietnam apprécie profondément le soutien  précieux des amis de gauche des États-Unis dans le processus de traitement des conséquences de la guerre, ainsi que leur soutien aux relations Vietnam - États-Unis.

Il a déclaré souhaiter que les amis américains continuent d’apporter leurs contributions à l’amitié et à la coopération entre les deux pays et les deux peuples.

À l’occasion des 60 ans de la catastrophe de l'agent orange au Vietnam, le président Nguyên Xuân Phuc a eu une rencontre cordiale avec des amis américains. La délégation américaine était conduite par Merle Ratner, coordinatrice de "Vietnam Agent Orange Relief and Responsibility Campaign".

Le président Nguyên Xuân Phuc a affirmé que depuis leur normalisation il y a plus de 25 ans, les relations entre le Vietnam et les États-Unis s’approfondissent de plus en plus pour devenir plus efficaces, durables et mutuellement bénéfiques, sur le principe du respect de l'indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et des régimes politiques. Il a exprimé son espoir que les amis américains continueraient à soutenir l'amitié et la coopération entre les deux pays, en particulier pour faire face aux conséquences de l'agent orange/dioxine.

Merle Ratner a affirmé qu'elle travaille depuis de nombreuses années pour que le gouvernement américain s'acquitte de sa responsabilité envers les victimes de l'agent orange au Vietnam en les soutenant dans tous les aspects, des soins de santé à la formation professionnelle, en passant par le nettoyage des résidus d'agent orange au Vietnam. Elle s’est engagée à continuer à faire de son mieux pour soutenir les victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Lancement du circuit touristique à pied La cérémonie de lancement du circuit à pied "L'architecture française au cœur de Hanoï" et de l'application de présentation automatique (App Audio Guide) a eu lieu dans la matinée du 23 octobre au Musée national d'histoire du Vietnam.