11/01/2019 08:37
Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador a déclaré qu'il ne cherchait pas de confrontation avec les États-Unis, mais une relation amicale et coopérative.
>>Le Mexique et les États-Unis maintiennent leur relation de respect mutuel
>>Trump informe le Congrès de son intention de signer un accord commercial avec le Mexique

Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador lors d'une conférence de presse à Mexico.
Photo: AFP/VNA/CVN

M. Lopez Obrador a réaffirmé que le Mexique cherchait à convaincre les États-Unis de mettre en œuvre un programme de développement et d'emploi proposé en faveur des pays d'Amérique centrale et du Mexique, afin de créer des emplois et d'aider à réduire les migrations.

"Nous sommes en train de persuader et de convaincre le gouvernement américain que la meilleure chose est le développement des pays d'Amérique centrale et du Mexique (...) Telle est notre politique", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse quotidienne.

Le Mexique a proposé que les entreprises et gouvernements américains et canadiens rejoignent un plan de développement intégral lancé par le Mexique et les pays du Triangle du Nord de l'Amérique centrale, à savoir le Guatemala, le Salvador et le Honduras, pour stimuler les investissements et créer des emplois dans cette région et s'attaquer au dossier des migrations.

En décembre dernier, le gouvernement américain s'est félicité de ce plan et s'est engagé à débloquer 5,8 milliards de dollars pour les réformes institutionnelles et le développement économique des pays du Triangle du Nord et 4,8 milliards de dollars pour promouvoir les investissements privés et publics au Mexique.

En ce sens, M. Lopez Obrador a fait savoir qu'il faisait confiance au développement de la coopération bilatérale.

Il a également indiqué que le Mexique renforcerait la sécurité sur sa frontière méridionale pour se préparer à l'éventuelle arrivée d'une nouvelle vague de caravanes de migrants d'Amérique centrale.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.