08/06/2020 17:42
Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a eu dimanche 7 juin un entretien téléphonique avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte sur l'évolution de la situation en Libye après la présentation d'un plan de paix par Le Caire, a indiqué la présidence égyptienne.
Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi et le Premier ministre italien Giuseppe Conte en janvier au Cairo.  Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a réitéré le soutien de l'Égypte à la restauration des institutions nationales libyennes, à l'élimination des bandes armées criminelles et terroristes, à la suspension des ingérences étrangères illégitimes, et au rétablissement de la stabilité et de la sécurité en Libye, a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence égyptienne, Bassam Rady.

MM. al-Sissi et Conte ont réaffirmé au cours de leur conversation téléphonique leur "volonté de mettre fin à la crise libyenne en parvenant à une solution politique qui ouvre la voie au retour de la sécurité et de la stabilité dans le pays", selon le communiqué.

L'initiative égyptienne, surnommée "Déclaration du Caire", propose notamment l'imposition d'un cessez-le-feu entre les parties belligérantes à partir du lundi 8 juin, la dissolution des milices, le retrait de toutes les forces étrangères, l'élection d'un conseil présidentiel représentant tous les Libyens, et la rédaction d'une déclaration constitutionnelle visant à réglementer les futures élections. La Libye a sombré dans la guerre civile depuis l'éviction et la mort de l'ancien leader Mouammar Kadhafi en 2011.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï