26/05/2018 23:29
Le président vietnamien Trân Dai Quang a accordé une interview à des médias japonais (NHK, Kyodo News, Jiji Press, Nikkei…) sur son point de vue propos des relations actuelles entre Hanoï et Tokyo et leurs perspectives, à la veille de sa visite d'État du 29 mai au 2 juin au "pays du Soleil-Levant".
>>Rencontre entre entreprises Vietnam - Japon
>>Le président Trân Dai Quang effectuera une visite d'État au Japon
>>Le Vietnam et le Japon renforcent leur coopération
>>Promotion commerciale et culturelle du Vietnam au Japon

Le président vietnamien Trân Dai Quang (gauche) accorde une interview à des médias japonais.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Le président Trân Dai Quang a exprimé sa satisfaction d'effectuer une visite d’État au Japon, notamment au moment où les deux pays organisent des activités à l'occasion du 45e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques. Il a exprimé sa conviction qu'elle contribuera au renforcement de la coopération entre les deux pays et au développement de chaque partie, pour la paix dans la région et dans le monde.

Après avoir passé en revue l'histoire des relations bilatérales, qui ont débuté au XVe siècle, le président Trân Dai Quang a souligné le développement heureux,  efficace et pragmatique dans tous les domaines, en particulier depuis l’établissement des relations bilatérales en mars 2014 au niveau d'un  "partenariat stratégique vaste et profond pour la paix et la prospérité en Asie".

Selon le président Trân Dai Quang, le Vietnam et le Japon approfondissent ces liens dans tous les domaines, de la politique, l'économie, la défense, la sécurité à la culture, en passant par la formation, l'éducation, le tourisme ou les échanges populaires.

Sur le plan politique, les deux pays ont maintenu régulièrement des rencontres de haut rang. Rien qu’en 2017, cinq visites ont été effectuées, notamment celle de l’Empereur Akihito et de l’Impératrice Michiko au Vietnam. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe  s'est rendu deux fois au Vietnam. Le Président de la Chambre des représentants du Japon est venu au Vietnam pour la première fois depuis 15 ans.

Sur le plan économique, le Japon est l’un des plus grands partenaires du Vietnam. Il est aussi son premier bailleur d’aides publiques au développement (APD) et son 4e partenaire commercial.

En 2017, le Japon est devenu le plus grand investisseur étranger au Vietnam. Actuellement, plus de 2.500 entreprises japonaises sont implantées au Vietnam.

Les deux pays ont mis en œuvre de nombreux projets importants dans les secteurs des infrastructures et de l’énergie. Les APD japonaises, qui ont été  injectées essentiellement dans la modernisation des infrastructures, l’amélioration de la compétitivité, la formation de ressources humaines qualifiées et la résilience aux changements climatiques, ont contribué significativement au développement socio-économique du Vietnam.

La coopération bilatérale dans la sécurité et la défense, l’agriculture, l’éducation et la formation, l’emploi et d’autres secteurs a aussi enregistré des résultats majeurs. Les deux pays se sont toujours efforcés de renforcer leur coopération décentralisée, les échanges populaires, culturels et touristiques.

Les deux pays ont aussi mené une collaboration étroite au sein des forums multilatéraux tels que l’ONU, l’ASEAN, l’APEC, l’ASEM, etc. Les succès de l’Année de l’APEC 2017 et du 25e Sommet des dirigeants économiques de l’APEC au Vietnam ont bénéficié des contributions actives du Japon.

Coordination étroite entre Hanoï et Tokyo

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (gauche) et l'Empereur du Japon Akihito, le 6 juin 2017 à Hanoï. 
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Abordant les mesures pour accroître l'efficacité de la coopération dans l'économie, le dirigeant vietnamien a proposé de mettre en œuvre efficacement l’accord de partenariat économique bilatéral et de soutenir la vente de produits agricoles et aquicoles de chaque pays sur le marché de l'autre.

Il a également demandé le déploiement efficace de l’initiative conjointe visant à améliorer l'environnement des affaires, stimuler l'investissement japonais au Vietnam, en particulier dans les hautes technologies, la construction d'infrastructures et l'énergie afin que le Japon conserve sa place de plus grand investisseur au Vietnam.

Il a également souligné l'importance de promouvoir une assistance dans six secteurs prioritaires du Vietnam, maintenir les APD du Japon, en particulier dans les infrastructures, le développement des ressources humaines qualifiées, l'adaptation aux changements climatiques et l'amélioration des capacités de gestion économique.

Le président vietnamien espère que le Japon considérera le Vietnam comme un partenaire privilégié de son programme de "Partenariat pour des infrastructures de qualité" (200 milliards de dollars), et de son "Initiative de connexion Mékong-Japon" (6,8 milliards de dollars).

Il a aussi suggéré d'élargir la coopération dans des branches potentielles telles que l'agriculture high-tech, la santé, la culture et l'éducation.

Soulignant la coordination étroite entre Hanoï et Tokyo dans les forums multilatéraux, Trân Dai Quang a déclaré que les deux pays ont signé le Partenariat Trans-Pacifique complet et progressif (CPTPP) et accélèrent les négociations sur le partenariat économique global régional (RCEP).

Les deux pays, a-t-il précisé, se sont engagés à maintenir la paix, la sécurité et la liberté de navigation maritime et aérienne en mer Orientale et à régler les différends par des moyens pacifiques et conformément au droit international, notamment la Convention des Nations Unies Unis sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982.

Hanoï et Tokyo préconisent également le respect de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et la mise en place prochaine d'un code de conduit en mer Orientale, a-t-il déclaré.

Promouvoir les échanges populaires

Le pont Nhât Tân à Hanoï, construit avec l'APD du gouvernement japonais. 
Photo: Huy Hùng/VNA/CVN

En tant que coordinateur national des relations entre le Japon et l'ASEAN d’août 2018 à août 2021, le Vietnam espère que les deux pays continueront de renforcer leur coopération dans les forums régionaux et mondiaux, de contribuer à la paix, à la sécurité, à la stabilité et à la prospérité communes, a-t-il dit.

En ce qui concerne la coopération bilatérale dans le contexte du CPTPP, le Vietnam et le Japon sont tous deux parties à l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP). Selon le président Trân Dai Quang, cet accord permettra de dynamiser les échanges économiques entre les deux pays, et donc d’approfondir leur "partenariat stratégique vaste et profond pour la paix et la prospérité en Asie".

Le président a affirmé que les deux pays devraient continuer à se coordonner étroitement dans le processus de ratification et d'application de ce pacte.

Le Vietnam et d'autres membres apprécient l'intérêt d'autres pays à rejoindre le CPTPP, ce qui montre l'importance qu'ils attachent au potentiel de cet accord, a-t-il ajouté.

Selon le président Trân Dai Quang, afin de promouvoir les échanges populaires, les deux parties doivent intensifier la coopération étroite, la coordination dans la gestion et l’éducation sur la culture et la loi du pays de résidence  et l'amélioration de la conscience d'observer la loi des citoyens de chaque pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.