25/07/2019 10:41
>>Liban: "retours positifs" sur la démarcation maritime avec Israël
>>L'ONU met en garde contre les erreurs de calcul de la frontière israélo-libanaise

Mercredi 24 juillet, le président de la Chambre des députés du Liban, Nabih Berri, a déclaré que des évolutions positives ont eu lieu en ce qui concerne la démarcation des frontières avec Israël, a rapporté l'agence de presse nationale. "Nous avons toujours un problème en discussion qui est de savoir si les frontières terrestres et maritimes seront définies ensemble pendant les négociations avec Israël", aurait déclaré M. Berri lors de sa réunion hebdomadaire avec des responsables du Mouvement Amal à Ain El Tineh. M. Berri a ajouté qu'il était optimiste quant à la possibilité de parvenir à une solution finale à ce problème. Le Liban tente de trouver une solution au différend frontalier avec Israël afin de pouvoir commencer des explorations pétrolières et gazières plus tard cette année dans certaines parties de la mer Méditerranée qu'il contrôle. Le Liban a une frontière maritime non résolue avec Israël comprenant une zone triangulaire d'environ 860 kilomètres carrés qui s'étend le long de trois de ses 10 blocs offshore. Les États-Unis ont fait office de médiateurs entre le Liban et Israël afin qu'il soit mis un terme au différend sur les frontières maritimes, mais n'ont abouti à aucun résultat positif.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.