21/02/2017 11:29
Le président Donald Trump a nommé comme nouveau conseiller à la sécurité nationale H.R. McMaster, un général de 54 ans en exercice, vétéran d'Irak et d'Afghanistan, après une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.
Le général américain H.R. McMaster et le président Donald Trump à Palm Beach, aux Etats-Unis, le 20 février. Photo : AFP/VNA/CVN

Le président américain a fait cette annonce le 20 février devant les journalistes dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, espérant mettre un terme à un feuilleton qui a vu la démission de son premier choix, Michael Flynn et le refus de son second, Robert Harward.

Il a qualifié le général McMaster d'"homme de formidable talent et de formidable expérience".

Herbert Raymond "H.R." McMaster est un spécialiste de la contre-insurrection, notamment en Irak où il été déployé pendant la guerre de 1991 et deux fois après l'invasion américaine de 2003, de 2004 à 2006, puis de 2007 à 2008. Il a également servi en Afghanistan.

"Je suis impatient de rejoindre l'équipe de sécurité nationale et de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour faire avancer et protéger les intérêts du peuple américain", a déclaré le général McMaster - en uniforme et bardé de ses décorations - au cours d'une brève introduction avec la presse, aux côtés du président américain à Mar-a-Lago.

Son prédécesseur, Michael Flynn, un général à la retraite, avait été forcé de démissionner la semaine dernière après des révélations sur des discussions qu'il a eues avec l'ambassadeur russe à Washington alors que Barack Obama était encore président. Il en avait caché la teneur exacte, y compris dans ses compte-rendus au vice-président Mike Pence.

Le général "McMaster a une grande expérience sur le terrain contre les ennemis de l'Amérique", a réagi Harry J. Kazianis, directeur du Centre d'étude sur les questions de défense au Center for the National Interest à Washington.

"Son expérience au Moyen-Orient sera évidemment essentielle dans le désir de Donald Trump d'écraser ISIS", a-t-il ajouté en parlant du groupe jihadiste État islamique.

H.R. McMaster est le quatrième général nommé par Donald Trump et le troisième actuellement en poste dans son gouvernement, signe de la propension du président américain, qui n'a jamais servi dans l'armée, à s'entourer de militaires.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.