07/09/2021 12:44
Le président de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Vuong Dinh Huê, a effectué une visite de travail au siège des Nations unies à Vienne et a rencontré le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi dans l'après-midi du 6 septembre (heure locale) à l'occasion de sa participation à la 5e Conférence mondiale des présidents de parlement (WCSP) en Autriche.
>>Le président de l’Assemblée nationale en Autriche pour dynamiser les liens
>>Nucléaire civil : renforcement de la coopération entre le Vietnam et l'AIEA
>>Le Vietnam soutient le droit de se développer et d'utiliser l'énergie atomique à des fins pacifiques

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Mariano Grossi a apprécié les contributions actives du Vietnam dont son engagement pour l'achèvement d'un laboratoire moderne visant à améliorer la capacité de l'AIEA dans l'assistance aux pays dans la prévention et la lutte contre des maladies infectieuses (la 2e phase). L'AIEA considère le Vietnam comme un de ses partenaires importants.

Le président de l'AN du Vietnam, Vuong Dinh Huê (à droite) et le directeur général de l'AIEA, Rafael Mariano Grossi. Photo : VNA/CVN

Toujours selon lui, à côté du domaine de la non-prolifération des armes nucléaires, l'AIEA mène d'autres activités pour soutenir les pays dans le traitement du cancer, la gestion des ressources en eau et le soutien aux pays confrontés à la pandémie de COVID-19, y compris le Vietnam. Le directeur général de l'AIEA s'est félicité de la candidature du Vietnam au Conseil des gouverneurs de l'AIEA pour le mandat 2021-2023.
 
Le chef de l’organe législatif du Vietnam a particulièrement apprécié les contributions de l'AIEA pour soutenir les pays membres touchés par la pandémie de COVID-19. Il a félicité l'AIEA pour avoir achevé la  première phase du laboratoire moderne nommé Yukiya Amano afin d'améliorer sa capacité d'assistance aux pays dans la prévention et la lutte contre les zoonoses transfrontalières (maladies transmissibles des animaux à l'homme, et inversement). Vuong Dinh Huê a affirmé que le Vietnam contribuerait financièrement à la deuxième phase de ce projet important.

Le présidente de l'AN, Vuong Dinh Huê a également demandé à l'AIEA de partager ses expériences et de fournir une assistance technique pour perfectionner le système juridique pour une gestion et une application efficaces de l'énergie atomique dans le développement économique, allant de pair avec la protection de l'environnement et la lutte contre le changement climatique, les activités de coopération sur l'eau et l'environnement, l'appui au Vietnam dans le transfert de technologie, la formation et le renforcement des capacités dans l'application de la technologie nucléaire à la santé, la prévention et le contrôle du COVID-19, ainsi que dans la participation à d'importantes initiatives de l'AIEA.

À cette occasion, Rafael Mariano Grossi a annoncé que l'AIEA fournirait trois ensembles d'équipements mobiles de test PCR et un grand nombre de produits biologiques, d'une valeur de 470.000 euros (soit l'équivalent de 558.000 USD) pour aider le Vietnam à répondre efficacement à la pandémie de COVID-19.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.