19/12/2020 22:13
>>Le gouvernement cubain "ne souhaite pas" une rupture des liens avec Washington
>>Cuba et les États-Unis fondent une coentreprise biotechnologique historique

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a déclaré qu'il était prêt à discuter avec le président élu américain Joe Biden "de n'importe quel sujet". "Nous sommes prêts à discuter de n'importe quel sujet. Ce à quoi nous ne sommes pas prêts à négocier et ne cèderons jamais, ce sont la révolution, le socialisme et notre souveraineté", a-t-il dit lors de la clôture de la session annuelle de l'Assemblée nationale jeudi 17 décembre. "Ces principes ne seront jamais sur la table" des négociations, a-t-il martelé. M. Biden avait déclaré en octobre que son pays avait besoin d'une nouvelle politique cubaine, sans que l'on sache dans quel délai il comptait mettre en œuvre ladite politique envers l'île. Il a par ailleurs promis de lever les interdictions de l'administration Trump visant les voyages et les envois de fonds vers Cuba. Le 9 novembre dernier, peu après la victoire électorale de M. Biden, Miguel Diaz-Canel avait noté dans un tweet que le peuple américain avait choisi "une nouvelle direction". "Nous croyons en la possibilité d'avoir des relations bilatérales constructives, tout en respectant nos différences", avait-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !