20/12/2018 18:37

Le président colombien, Ivan Duque, a écarté mercredi 19 décembre, la fermeture des frontières avec le Venezuela pour faire face au flux migratoire en provenance de ce pays voisin, ont rapporté des médias locaux. "Nous ne pouvons nous laisser emporter par les sentiments de certains qui commencent à suggérer la fermeture de la frontière, comme si cette fermeture allait empêcher l'immigration", a déclaré M. Duque lors d'une réunion avec les gouverneurs des départements du pays, tenue à Yopal, chef-lieu du département de Casanare (Centre). Rappelant les différentes mesures prises par son gouvernement pour faire face à la crise migratoire vénézuélienne, le chef de l’État colombien a estimé que la migration peut être "une source de grandes opportunités pour la Colombie qui, le moment venu, pourrait tirer profit de la reconstruction du Venezuela". Selon les autorités migratoires colombiennes, le pays sud-américain abrite actuellement plus de 1,1 million de migrants vénézuéliens dont 57% y sont légalement établis, soit plus de 633.000, tandis que la situation de 16% est en cours de régularisation. Le nombre de ressortissants vénézuéliens en Colombie pourrait atteindre 1,8 million en 2019, a estimé le directeur général de l'autorité migratoire, Migracion Colombia, Christian Krüger Sarmiento.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.