15/04/2018 20:32
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé les présidents américain Donald Trump et russe Vladimir Poutine à "faire le premier pas" pour tenter de négocier une solution qui mette un terme au conflit en Syrie, dans un entretien dimanche 15 avril au journal Bild am Sonntag.

>>Macron et May en chefs de guerre pour frapper le régime syrien
>>Sommet arabe 24 heures après les frappes occidentales en Syrie
>>L'ONU n'a pas pu adopter une résolution 

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier au palais de Bellevue, le 21 décembre 2017 à Berlin. Photo : AFP/VNA/CVN


"Poutine et Trump doivent au monde entier de faire le premier pas", déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères. Selon lui, aucune amélioration n'est possible sur le terrain en Syrie si les deux présidents ne s'engagent pas ensemble dans une démarche constructive pour tenter de négocier une solution. 

"Bien entendu, rien n'est possible en fin de compte sans les voisins régionaux, mais tout commence par les États-Unis et la Russie", a-t-il estimé.

Il a qualifié l'empoisonnement au Royaume-Uni de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille, attribué par Londres et ses alliés à Moscou qui dément, d'"incident très grave". 

"Mais nous devrions nous inquiéter au moins autant de le désamour croissante entre la Russie et l'Occident", a-t-il noté, mettant également en garde contre toute démonisation d'un pays. 

"Nous ne pouvons abandonner le dialogue direct" même s'il est adéquat de montrer à la Russie que ses actions ont des conséquences, comme l'ont fait les sanctions infligées après l'annexion de la Crimée et le conflit en Ukraine, a-t-il dit.

"Indépendamment de (son président Vladimir) Poutine, nous ne pouvons déclarer comme ennemis l'intégralité de la Russie, le pays et son peuple", a-t-il ajouté, estimant qu'il y avait "trop en jeu".

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.