21/09/2018 19:17
Le président de l'État de la Palestine, Mahmoud Abbas, est attendu vendredi 21 septembre à Paris pour une visite au cours de laquelle il sera reçu par son homologue français Emmanuel Macron, ont rapporté des médias locaux.

>>Le président palestinien menace de réexaminer tous les accords de paix avec Israël
>>Abbas met en garde contre l'escalade des tensions à Gaza

Le président de l'État de la Palestine, Mahmoud Abbas. Photo: AFP/VNA/CVN

"L’objectif de la rencontre entre les deux dirigeants est de s'entretenir des efforts visant à relancer les pourparlers de paix, qui ont été gelés depuis décembre 2017", ont ajouté les mêmes sources.

Le président français a exprimé, récemment, son intention de relancer les négociations de paix entre les palestiniens et israéliens, notamment après le refus par les responsables Palestiniens la médiation des États-Unis, en raison du soutien affiché par l'administration de Donald Trump à Israël.

Les Palestiniens avaient gelé toutes les relations diplomatiques avec les États-Unis depuis la reconnaissance d'El Quds occupée comme capitale d'Israël par Washington en décembre 2017, suivie par le transfert illégal en mai dernier de l'ambassade américaine de Tel-Aviv vers El Quds (Jérusalem) occupée.

L'arrêt de l'aide américaine octroyée à l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRAWA) en début septembre et la fermeture de la représentation de l'Organisation de libération de la Palestine à Washington la semaine dernière ont provoqué l'indignation et la colère de l'Autorité palestinienne.

L'ex-ambassadeur palestinien aux États-Unis, Husam Zomlot, a estimé dans ce contexte que "c'est aux États Européens, en particulier la France de prendre la main sur le dossier palestinien pour faire office de médiateurs".

"Cette visite du président Abbas à Paris est vraiment stratégique, parce qu'avec tout ce qui s'est passé à Washington ces derniers mois et parce que l'administration Trump a tout fait pour se retirer de la table des négociations et se disqualifier comme médiateur dans le processus de paix, le rôle des Européens et de la communauté internationale devient très important", a-t-il soutenu.

Le diplomate palestinien a appelé Paris et Bruxelles à prendre en charge la question palestinienne, affirmant que la Palestine a besoin d'un "mécanisme international pour combler ce vide et que la France peut être un allié clé dans ces efforts de paix".

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Khanh Hòa se prépare pour l'Année du tourisme national 2019 La province de Khanh Hoà (Centre) a été choisie pour lancer en décembre prochain l'Année du tourisme national 2019. L'événement comprendra une kyrielle d'activités organisées dans la ville de Nha Trang et dans 15 autres provinces et villes du pays.