30/01/2021 16:18
Le 30 janvier, le ministère de la Santé a donné son feu vert pour le vaccin anti-COVID-19 d'Astra Zeneca pour la prévention d'urgence et la lutte contre la pandémie. Il s'agit du premier vaccin anti-COVID-19 autorisé à être circulé au Vietnam.
>>Trente-quatre nouveaux cas de transmission locale en 12 heures
>>Hô Chi Minh-Ville détecte un cas de coronavirus en provenance de Hai Duong

L’injection de la première dose de vaccin anti-COVID-19, Nano Covax, à une volontaire. Photo : VNA/CVN

Selon le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, le laboratoire britannique Astra Zeneca s'est engagé à fournir au Vietnam environ 30 millions de doses en 2021. De même, le ministère de la Santé continue de travailler avec des partenaires pour augmenter le nombre de doses de vaccin pour le Vietnam.

Selon les prévisions, au premier trimestre, le vaccin d'Astra Zeneca est disponible au Vietnam et vacciné aux habitants.

En outre, le ministère de la Santé a également négocié activement avec Pfizer, Moderna et certains autres fabricants de vaccins pour avoir plus de vaccins pour le Vietnam.

En ce qui concerne les vaccins domestiques, le ministère de la Santé continue de diriger étroitement et exiger des unités d’accélérer activement des recherches, des essais cliniques pour pouvoir rapidement produire des vaccins à servir les habitants.

Selon le ministère de la Santé, pour l’heure, le vaccin Nanocovax produit par la compagnie Nanogen a achevé l'essai clinique de la première phase et continuera à déployer la deuxième phase au début de février.

Le vaccin Covivax de l'Institut des vaccins et des produits biologiques médicaux de Nha Trang (IVAC) a démarré des tests de la première phase le 21 janvier et devrait la terminer vers la fin de février pour continuer la deuxième phase en mars prochain.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Présenter la beauté vietnamienne sur les plateformes numériques Ces derniers temps, malgré les impacts de la pandémie de COVID-19, l'Administration nationale du tourisme mène toujours des activités pour promouvoir l'image touristique du pays sur les plateformes numériques.