25/06/2020 10:52
Situé à Buôn Ma Thuôt, chef-lieu de la province de Dak Lak, "Dai Ngàn House" est un musée consacré à la céramique. Découvrons-le sans plus tarder.
>>La jarre, un objet indispensable dans la vie des Êdê
>>Un couple qui défend les valeurs culturelles du Tây Nguyên

Le propriétaire du musée, Vo Minh Luân.
Photo : VOV/CVN

Doté d’une superficie d’exposition de 500m², "Dai Ngàn House" abrite une exceptionnelle collection de poteries de différentes époques et de différentes régions. Les objets les plus anciens datent de la culture Dông Son, entre les sixième et premier siècles avant J.C, et les plus récents de la période des Ly, des Trân, ou des Lê. Ils sont classés selon le lieu de leur origine, Biên Hoà, Lai Thiêu, Châu Ô, Quang Duc, Thành Lê, Go Sành, etc. Pour le propriétaire du musée, Vo Minh Luân, les 10.000 objets de sa collection ont chacun une histoire et une valeur particulières.

"Certains objets de ma collection sont des pièces uniques. Les céramiques réalisées à Biên Hoà et Lai Thiêu sont facilement reconnaissables car elles relatent souvent les fêtes traditionnelles des Hauts plateaux du Centre comme le sacrifice du buffle, le festival des gongs, la chasse des éléphants. Elles sont toutes rares et vraiment magnifiques", a-t-il indiqué.

Dang Gia Duân, directeur adjoint du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Dak Lak, est impressionné par le nombre et l’originalité des objets exposés.

"Notre service est prêt à fournir le soutien technique nécessaire pour que ce musée puisse ouvrir officiellement en 2021 à l’occasion du 8e festival du café de Buôn Ma Thuôt. Nous aimerions que cet endroit devienne une destination de choix pour les touristes", a-t-il souligné.

Grâce au soutien inconditionnel de son épouse, Vo Minh Luân a pu consacrer toute son énergie à bâtir sa collection de poteries anciennes. Membre du club des collectionneurs d’antiquités de l’Association de l’UNESCO au Vietnam, Vo Minh Luân possède également une collection de céramiques saïgonnaises exposée à Hô Chi Minh-Ville.

"Je mets tout en œuvre en ce moment pour enrichir ma collection de jarres vietnamiennes que j’ai l’intention de léguer à la nouvelle génération", a-t-il dit. "J’ai envie que ce musée devienne l’espace artistique et culturel des hauts plateaux du Centre et qu’il acquiert une réputation internationale".

Vo Minh Luân a réussi à sensibiliser la communauté d’artistes de la province de Dak Lak à la conservation et à la valorisation de la diversité culturelle des Hauts plateaux du Centre. "Dai Ngàn House" expose aussi les toiles de peintres réputés, originaires de Dak Lak.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai