26/11/2020 00:47
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé à l'ancien vice-Premier ministre allemand Philipp Rosler de soutenir la promotion des investissements et l'attraction de capitaux de grandes entreprises du monde entier.
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc reçoit l’économiste Philipp Rosler
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc reçoit un ancien vice-chancelier allemand

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et l'ancien vice-Premier ministre allemand Philipp Rosler, le 25 novembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Lors d'une réception le 25 novembre pour Philipp Rosler et une délégation de grandes entreprises étrangères à Hanoï, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement vietnamien garantit toujours les droits légaux des investisseurs étrangers dans le pays.

Dans le contexte actuelle de l'épidémie de COVID-19, le Vietnam fait toujours tout son possible pour contrôler activement la pandémie et prendre des mesures pour promouvoir la reprise économique et garantir l'emploi, a-t-il déclaré.

Le Vietnam souhaite accueillir en priorité des investissements directs étrangers dans la haute technologie, l’innovation, les industries auxiliaires et la formation des ressources humaines, a-t-il affirmé.

Il a invité Philipp Rosler à promouvoir l’environnement des affaires vietnamien auprès des entreprises allemandes lui affirmant que le gouvernement vietnamien offrira des conditions avantageuses à celles envisageant de s’implanter dans le pays durablement.

Les entreprises présentes se sont intéressées au secteur touristique, l’un des piliers économiques majeurs du Vietnam, lourdement pénalisé en raison de la crise sanitaire.

Pour sa part, Rosler a félicité le Vietnam pour son succès dans le contrôle du COVID-19, affirmant que le pays était un modèle à suivre pour de nombreux pays du monde entier.

Il a dit que la délégation des grandes entreprises d’Allemagne, de Suisse et d'Israël souhaite faire des affaires avec le Vietnam et le soutenir dans son développement post-pandémique.

Il a initialement décidé d'investir 350 millions d'USD dans des domaines prioritaires tels que le tourisme et les start-up numériques.

Les représentants de la délégation ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce que le gouvernement, les ministères, les secteurs et les localités vietnamiens suppriment toutes les difficultés, en particulier celles liées aux procédures administratives, pour créer des conditions favorables aux investisseurs.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !