23/08/2017 17:44
Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a reçu, mardi 22 août à Hanoï, le président du groupe sud-coréen Charmvit, Lee Dea Bong.
>>Exposition pour fêter les relations Vietnam - République de Corée à Séoul
>>Pour la création d’un centre d’assistance aux startups sud-coréennes à Hô Chi Minh-Ville
>>Rencontre avec des travailleurs vietnamiens en République de Corée

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président du groupe sud-coréen Charmvit, Lee Dea Bong, le 22 août à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Saluant les expériences et la volonté d’investissement de Charmvit au Vietnam, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a estimé que les pays étaient les partenaires stratégiques et que les entreprises sud-coréennes, notamment des géants économiques renforcent leur investissement au Vietnam.

Le gouvernement vietnamien s’engage à créer toutes les conditions favorables aux investisseurs étrangers dont les Sud-coréens, a-t-il indiqué

Lee Dea Bong a pour sa part souhaité investir durablement au Vietnam et accueillir des laides du gouvernement vietnamien et des autorités des localités dans le processus d’investissement.

L'Agence coréenne pour la promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA) vient de publier ses statistiques selon lesquelles la Corée du Sud est devenue le plus grand investisseur étranger au Vietnam.

Selon la KOTRA, fin 2016, l’investissement des entreprises sud-coréennes dans près de 5.800 projets dépassait les 50 milliards de dollars. 71% de ces fonds sont allés dans l’industrie manufacturière, puis dans l’immobilier (14,8%) et la construction (5,4%).

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrirait ses portes aux touristes internationaux Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a proposé un programme pilote d’accueil des visiteurs internationaux munis de passeports vaccinaux à Phu Quôc, province méridionale de Kiên Giang à partir d’octobre prochain, ce pour une durée de six mois.