13/06/2019 23:26
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu, le 13 juin à Hanoï, la ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, en visite au Vietnam.
>>Entretien entre les deux ministres des Affaires étrangères
>>Le Vietnam est un partenaire important de l'Australie

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et la ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne, le 13 juin à Hanoï. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

À cette occasion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a félicité la ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, qui avait été renommée ministre des Affaires étrangères et nommée ministre pour les Femmes.

Nguyên Xuân Phuc a déclaré apprécier le rôle et les contributions importantes de Marise Payne au développement du partenariat stratégique entre le Vietnam et l’Australie lors de ces dernières années. Il a ensuite rappelé le développement des relations bilatérales, dont des échanges commerciaux de 7,7 milliards de dollars en 2018 (+19,3% par rapport à 2017). Actuellement, l’Australie occupe le 19e rang parmi les 128 pays et territoires investissant au Vietnam, avec plus de 1,84 milliard de dollars. Chaque année, l’Australie accueille près de 30.000 étudiants vietnamiens qui suivent des cursus sur son sol.

Constatant les énormes potentiels dans plusieurs secteurs, le Premier ministre vietnamien a appelé à approfondir les relations bilatérales en tous domaines. Selon lui, il est important de dresser rapidement le bilan du programme d’action Vietnam-Australie pour 2016-2019 et d’en élaborer un nouveau pour les prochaines années, au service du développement du partenariat stratégique bilatéral.

Nguyên Xuân Phuc a également souligné l’importance de développer le rôle des mécanismes de coopération disponibles, dont ceux organisés annuellement au niveau ministériel. Il a en outre insisté sur la nécessité de renforcer le commerce bilatéral et l’investissement réciproque en réduisant les barrières commerciales, d’intensifier les relations dans l’éducation, la culture, le tourisme, le sport ainsi que les échanges entre les Vietnamiens et les Australiens.

Le dirigeant vietnamien a par ailleurs déclaré apprécier la décision de l’Australie de continuer de privilégier les aides publiques au développement en faveur du Vietnam. Il a émis le souhait qu’outre les aides financières, l’Australie puisse assister le Vietnam dans l’amélioration des capacités de gouvernance et le développement de l’e-gouvernement.

Promouvoir les relations bilatérales

Nguyên Xuân Phuc a déclaré apprécier la coopération et la coordination entre le Vietnam et l’Australie au sein des forums régionaux et internationaux, avant de souhaiter que l’Australie continue d’appuyer le Vietnam qui sera membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021 et qui assumera l’année prochaine la présidence tournante de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). 

S’agissant de la Mer Orientale, le Premier ministre a affirmé que le Vietnam tenait en haute estime la position de l’Australie, souhaitant qu’elle continue de soutenir la position de l’ASEAN et du Vietnam dans ce problème, leur esprit de paix, d’amitié, de respect de la liberté de survol et de navigation et du droit international.

La ministre australienne des Affaires étrangères s’est engagée à continuer d’oeuvrer pour promouvoir les relations bilatérales. Après avoir félicité le Vietnam pour son élection au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour 2020-2021, elle a indiqué que cela illustrait le rôle croissant de Hanoï sur la scène internationale et que Canberra serait à ses côtés pour l’aider à accomplir au mieux ses missions.

Marise Payne a par ailleurs indiqué que l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) avait apporté de nouvelles opportunités de coopération et que de nombreuses entreprises australiennes voulaient venir investir au Vietnam.

Elle a souligné que l’Australie était prête à assister le Vietnam dans la réalisation de ses objectifs de développement, notamment dans les secteurs des infrastructures, de la cybersécurité et des technologies numériques. La ministre a également affirmé que son pays continuerait de coopérer étroitement avec le Vietnam sur la question de la Mer Orientale afin d’assurer la stabilité, la paix et la prospérité. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.