19/02/2019 23:16
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé mardi 19 février à Hanoï une séance de travail avec des ministères et secteurs pour discuter de l'accélération de l'achat de riz, - un moyen afin d’améliorer les revenus des agriculteurs.

>>Vietnam - Inde: riches potentiels de coopération dans l’agriculture
>>Janvier: 3,2 milliards de dollars d’exportation de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques
 

Séance de travail entre les ministères et secteurs concernés dirigée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) pour discuter de l'accélération de l'achat de riz. Photo: VNA/CVN


Il a demandé aux ministères de l'Industrie et du Commerce ; de l'Agriculture et du Développement rural de rechercher de nouveaux marchés.

Dans l’immédiat, le ministère des Finances devrait acheter suffisamment de riz pour la réserve nationale, conformément aux plans fixés par l'État tandis que les exportateurs devaient conserver un volume de riz équivalent à 5% de leurs exportations totales au cours des six derniers mois et en expédier bientôt 200.000 tonnes aux Philippines et 100.000 tonnes en Chine.
 

Le chef du gouvernement a demandé d’augmenter le quota de prêts pour les entreprises et d’acheter rapidement du riz destiné à être stocké.

Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de tenir la semaine prochaine une réunion avec les dirigeants des provinces et d’autres organes pour promouvoir l'achat de riz auprès des agriculteurs. Les localités ont été chargées la mission de surveiller le processus d’achat de riz afin de garantir les droits légitimes des ceux-ci. Le ministère et les localités doivent accélérer la restructuration de la riziculture afin de sortir des produits de qualité.
 

En 2018, le Vietnam a exporté 6,1 millions de tonnes de riz pour une valeur de trois milliards de dollars, a annoncé le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong.
 

À présent, le pays a élaboré un plan de production alimentaire sur une superficie totale de 7,5 millions d'hectares, soit une baisse de 200.000 hectares par rapport à 2018. Cependant, grâce à l'application des avancées technologiques, le pays assurera certainement la production de 43,5 millions de tonnes et les exportations de 6 à 7 millions de tonnes pour cette année.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam