20/04/2018 00:16
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu jeudi 19 avril à Hanoï un entretien avec la conseillère d’État du Myanmar, Aung San Suu Kyi, en visite officielle au Vietnam les 19 et 20 avril.
>>La conseillère d'État du Myanmar entame sa visite officielle au Vietnam
>>Pour accélérer les exportations vers le Myanmar
>>Vietnam - Myanmar: renforcement du partenariat de coopération intégrale

Il s’agit de la première visite officielle au Vietnam de Mme Aung San Suu Kyi en tant que conseillère d’État du Myanmar. Elle intervient dans le contexte où les deux pays ont établi un partenariat intégral en août 2017 à l’occasion de la visite d’État au Myanmar du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong. Le Vietnam est actuellement le 9e partenaire commercial du Myanmar et le 7e investisseur étranger dans ce pays.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et la conseillère d’État du Myanmar, Aung San Suu Kyi,  à Hanoi le 19 avril. Photo : VNA/CVN

Lors de l’entretien, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé le soutien du Vietnam pour la réconciliation nationale, la promotion de la paix, de la stabilité et du développement du Myanmar. Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération politique et diplomatique en multipliant les visites et rencontres de haut niveau, d’organiser rapidement la 9e réunion du Comité mixte Vietnam - Myanmar et d’adopter dans les meilleurs délais le programme d’action pour le partenariat intégral entre les deux pays pour la période 2018-2023.

Sur le plan économique, Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont décidé d’approfondir les relations mutuellement avantageuses dans le commerce et l’investissement, ainsi que de chercher de nouvelles formes de coopération afin de porter rapidement le commerce bilatéral à un milliard de dollars et plus.

Conditions favorables aux entreprises

Constatant que les investissements vietnamiens contribuent activement au développement de son pays, la conseillère d’État Aung San Suu Kyi a affirmé que le Myanmar créerait des conditions favorables aux entreprises étrangères, dont celles du Vietnam. Appréciant les avancées de la coopération bilatérale dans la défense et la sécurité, les deux parties se sont engagées à appliquer au mieux les accords conclus et à coopérer dans la formation de personnel, la médecine militaire, la recherche et le sauvetage...

Elles ont été unanimes à organiser un dialogue sur la politique de défense au niveau vice-ministériel en 2018, à accélérer les négociations afin de parvenir rapidement à un accord de coopération dans la lutte contre la criminalité et d’autres conventions comme un accord sur l’extradition et le transfèrement des personnes condamnées.

Les deux dirigeants ont affirmé en outre leur volonté de développer la coopération bilatérale dans les secteurs de la finance, des télécommunications, de l’énergie, de l’agriculture. Ils ont salué l’intensification des liens bilatéraux dans les transports, le tourisme, le justice, l’éducation, la culture, avant de décider de signer rapidement des conventions pour créer une base juridique pour la coopération dans chaque secteur.

Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont assisté à la cérémonie de signature de deux mémorandums de coopération.
Photo: Thông Nhât.VNA/CVN

S’agissant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont convenu de renforcer la collaboration entre leurs pays au sein des forums tels que l’ASEAN, le Mouvement des non-alignés, l’ONU. Ils se sont engagés à coopérer étroitement pour édifier une Communauté de l’ASEAN jouant un rôle central dans la structure régionale de sécurité, ainsi que dans l’utilisation durable et efficace des ressources en eau du Mékong. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré son soutien pour que le Myanmar devienne membre à part entière de la Commission du Mékong (MRC – Mekong River Commission).

Maintenir la paix et la stabilité dans la région

Les deux parties ont souligné l’importance du maintien de la paix et de la stabilité dans la région, de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale. Elles ont également affirmé leur soutien pour le règlement pacifique des différends selon le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir. Elles se sont engagées à soutenir l’application rigoureuse de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et les efforts visant à parvenir rapidement à un Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Après leur entretien, Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont assisté à la signature de deux mémorandums de coopération dans le secteur des postes, télécommunications, technologies de l’information, et dans celui de l’information.

Le même jour, la conseillère d’État du Myanmar a déposé des fleurs au Monument commémoratif des Morts pour la Patrie du Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.