31/05/2022 22:10
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a rendu visite mardi 31 mai et remis des cadeaux aux enfants malades à l'Hôpital central de pédiatrie à Hanoï, à l'occasion de la Journée internationale de l'enfance (1er juin) et du Mois d'action pour les enfants.
>>Le chef de l'État se rend au Centre de soins aux enfants handicapés

Le Premier ministre Pham Minh Chinh offre des cadeaux à un petit malade de l'Hôpital central de pédiatrie, le 31 mai à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre Pham Minh Chinh s'est entretenu avec des enfants soignés à l'Hôpital central de pédiatrie et leur a souhaité un rétablissement après une maladie.

S'adressant aux responsables et au personnel médical de l'hôpital, le chef du gouvernement a souligné qu'après la maîtrise de la pandémie de COVID-19, une plus grande attention devrait être accordée aux soins de santé pour les enfants.

Il a reconnu l'excellent travail de l'hôpital pendant plus d'un demi-siècle depuis sa fondation et a exhorté l'hôpital à devenir un établissement de soins de santé modèle pour les enfants.

Le chef du gouvernement a demandé à l'hôpital de s'associer à d'autres établissements médicaux et au ministère de la Santé pour mener des recherches intensives sur les impacts de la pandémie sur la santé physique et psychologique des enfants.

Il a de nouveau souligné la priorité que le gouvernement accorde aux soins de santé et à l'éducation, et a lancé un appel au personnel médical de l'hôpital pour qu'il prodigue les meilleurs soins possibles aux enfants malades.

Les responsables de l'hôpital ont indiqué que l'hôpital dispensait des examens médicaux et des traitements à environ un million d'enfants chaque année.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.