05/08/2019 22:54
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu le 5 août à Hanoï la vice-présidente de la Commission européenne (CE) et haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

Rappelant la signature des accords de libre-échange et de protection des investissements entre le Vietnam et l’UE le 30 juin dernier, Federica Mogherini a indiqué que cet événement véhiculait un message positif sur le soutien à la libéralisation du commerce. Elle a déclaré apprécier les efforts du Vietnam pour améliorer ses relations avec l’UE dans les domaines de l’économie, de la culture, du travail et de la cybersécurité...

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu le 5 août à Hanoï la vice-présidente de la CE et haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

La vice-présidente de la CE a réaffirmé la ferme position de l’UE sur la Mer Orientale, la nécessité de respecter le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), de garantir la liberté de navigation et de survol. Selon elle, il s’agit d’un problème international d’intérêt commun car il concerne une ligne maritime importante pour l’UE, l’Asie et le monde en général. 

Federica Mogherini a félicité le Vietnam qui assumera l’année prochaine la présidence tournante de l’ASEAN et commencera son mandat en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour 2020-2021. Elle a déclaré espérer que l’UE collaborerait plus efficacement avec le Vietnam l’année prochaine, concernant les affaires régionales et internationales, comme la promotion des relations bilatérales. 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré la volonté du Vietnam de développer fortement ses relations avec l’UE. Selon lui, les mécanismes de coopération entre les deux parties, dont le Comité mixte pour l’application de l’Accord-cadre de partenariat et de coopération (PCA) et le Dialogue sur les droits de l’homme, produisent de bons effets. Les deux parties ont commencé par ailleurs à mettre en oeuvre l’Accord de partenariat volontaire (APV) sur l’Application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT). Le Premier ministre a particulièrement souligné que les relations entre le Vietnam et l’UE contribuaient activement à la paix et à la stabilité régionale.

Coopération dans divers domaines

Sur le plan économique, Nguyên Xuân Phuc a demandé au Parlement européen de ratifier rapidement les accords de libre-échange et de protection des investissements entre le Vietnam et l’UE. Il a par ailleurs salué les avancées de la coopération bilatérale dans la défense, avant d’espérer que les deux parties signeraient prochainement un accord-cadre de partenariat (FPA) dans la défense et la sécurité, pour la paix, la coopération et le développement. 

Le chef du gouvernement vietnamien a demandé à l’UE de continuer d’aider le Vietnam à appliquer des mesures pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), et faire retirer rapidement le “carton jaune” que l’UE lui avait infligé. Il l’a également appelée à créer des conditions propices aux entreprises vietnamiennes pour qu’elles puissent renforcer leur présence sur le marché européen, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de l’aquaculture. 

Nguyên Xuân Phuc a déclaré souhaiter que les relations entre l’UE et l’ASEAN, ainsi que la coopération entre le Vietnam et l’UE dans les cadres multilatéraux, seraient renforcées en 2020, année où le Vietnam assumera la présidence tournante de l’ASEAN et commencera son mandat en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour 2020-2021. Le Premier ministre a affirmé que le Vietnam saluait le soutien de l’UE pour la liberté, la sécurité et la sûreté de la navigation en Mer Orientale. Il l’a appelée à maintenir sa position promouvant la primauté du droit international, de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), le règlement pacifique des différends, l’absence de tout acte susceptible de complexifier la situation, et les contributions actives au maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté et de la sécurité de navigation et de survol en Mer Orientale. 

Federica Mogherini a déclaré apprécier les efforts du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc pour renforcer la coopération intégrale à long terme entre le Vietnam et l’UE.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.