24/11/2021 16:36
Dans le cadre de sa visite officielle au Japon, le Premier ministre Pham Minh Chinh a assisté mercredi 24 novembre au déjeuner et a eu un dialogue avec de grands investisseurs japonais.

>>Le Premier ministre Pham Minh Chinh entame sa visite officielle au Japon
>>Le Premier ministre Pham Minh Chinh part pour le Japon
 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (centre) lors d'un dialogue avec les investisseurs japonais à Tokyo, le 24 novembre.
Photo : VNA/CVN


Près de 50 ans d'établissement de relations Vietnam - Japon, on peut affirmer que ces liens n'ont jamais été aussi bonnes qu'aujourd'hui, mais mieux à l'avenir, a indiqué le Premier ministre Pham Minh Chinh.

Le Japon est un partenaire économique de premier rang du Vietnam. Il est son plus grand bailleur d’aides publiques au développement (APD), avec près de 27 milliards d'USD, a-t-il déclaré.

 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (droite) et le président du groupe Hitachi, Higashihara Toshiaki, à Tokyo, le 24 novembre.
Photo : VNA/CVN


Le Japon est un des plus importants investisseurs au Vietnam avec 4.800 projets accumulant 65 milliards d'USD, a-t-il indiqué, ajoutant que le commerce bilatéral a atteint environ 40 milliards d'USD.

Dans la même matinée, il a reçu les dirigeants de nombreux géants économiques comme Shionogi, Hitachi, Sumitomo et les responsables des  universités de Hokkaido, Waseda, Hiroshima du Japon qui sont en opération et ont l'intention d'investir au Vietnam.

Les orientations prochaines du Vietnam sont d'accorder la priorité au développement vert, à la lutte contre le changement climatique et la transformation numérique. Le Vietnam a un besoin urgent de percées en capital, en technologie et en gestion, a-t-il précisé.

Il s’est déclaré convainçu que ce sont les atouts que le Vietnam peut attirer des investisseurs japonais qui ont beaucoup de succès sur le marché vietnamien.

 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (droite) et un dirigeant du groupe Sumitomo à Tokyo, le 24 novembre.
Photo : VNA/CVN


Les dirigeants des groupes et universités du Japon ont souhaité investir dans la production de vaccin et de médicaments anti-COVID-19, étendre les investissements dans les projets en matière de santé, d’environnement, et ont l’intention de verser leurs capitaux dans les énergies renouvelables, la garantie de sécurité de circulation…

Saluant ces idées, le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que ce sont tous domaines dont le Vietnam a besoin d'investissements.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.